21 avril 2021 11:02

Il importe de respecter le cessez-le-feu en Libye, et le départ des combattants étrangers et mercenaires

lundi، 08 mars 2021 - 11:21

Toutes les parties doivent respecter pleinement l'accord sur le cessez-le-feu en Libye, notamment en ce qui concerne le départ des combattants étrangers et des mercenaires et l'avortement de toute tentative de nature à entraver l'unité des institutions sécuritaires ou à creuser la division libyenne, a déclaré dimanche, 07 mars, le ministre des Affaires Etrangères Sameh Choukry.

Le chef de la diplomatie égyptienne, s'est entretenu dimanche avec Jan Kubis, nouvel envoyé spécial de l'ONU, des évolutions de la crise libyenne, des moyens de parvenir à un règlement politique et des efforts de l'Egypte à cet égard, a déclaré le porte-parole du ministère Ahmed Hafez.

Evoquant les efforts de l'Egypte en faveur d'un règlement en Libye, M. Choukry a réitéré l'importance de parachever le processus politique déjà entamé, en commençant par l'examen de la formation du gouvernement durant la réunion du Parlement, pour terminer avec la tenue des élections conformément aux règles constitutionnelles, à la date prévue, soit le 24 décembre 2021.

Le ministre a également passé en revue les efforts de l'Egypte pour relancer le processus économique lesquels ont mené à la mise en place d'un paquet de mesures en faveur des intérêts du peuple libyen, exigeant que ces réformes économiques aillent de pair avec le cadre politique efficace en vue d'un règlement global de la crise libyenne, a fait savoir le porte-parole.

Le responsable onusien, pour sa part, a informé le ministre égyptien des résultats des contacts avec les différents acteurs concernés, étalé sa vision sur les moyens de faire avancer les autres volets, valorisé le plein soutien du Caire au règlement politique dans le pays et aspiré à maintenir le rythme de coopération et de concertation entre les deux bords.

Mena


Related Stories

Les plus visités

From To