03 octobre 2022 06:57

L'Egypte met en garde contre les retombées du deuxième remplissage

mardi، 20 avril 2021 - 04:25

 Le ministère de l'irrigation s'est opposé aux mesures prises par l'Ethiopie pour se préparer à la deuxième étape de remplissage du barrage de la Renaissance.

Dans un communiqué publié lundi soir, 19 avr, le ministère a estimé que les deux vannes inférieures du barrage n'allaient permettre que le passage de 50 millions de m3 d'eau ce qui est en deçà des besoins des pays d'aval (l'Egypte et le Soudan).

L’exécution du deuxième remplissage cette année et la rétention de grandes quantités d'eau annoncée par la partie éthiopienne impacteront considérablement le débit du fleuve car ces deux vannes contrôleront l'eau que libérera le barrage, d’après le ministère de l'irrigation.

La situation se compliquera davantage avec la saison de la crue en juillet prochain car ces vannes ne libéreront pas les quantités d'eau habituelles ce qui affectera les pays d'aval, raison pour laquelle il est indispensable de conclure un accord juridique contraignant établissant un mécanisme de coordination clair, ajoute le ministère.

Mena


Related Stories

Les plus visités

From To