13 juin 2021 07:33

L'Egypte n'admet pas qu'on compromette sa sécurité hydrique

dimanche، 09 mai 2021 - 11:26

Le Président Abdel Fattah Al-Sissi a souligné que l'Egypte n'admet pas qu'on compromette sa sécurité hydrique, insistant sur la nécessité de parvenir à un accord juridique contraignant, afin de sauvegarder les droits hydriques de l'Egypte et faire éviter à la région davantage de tensions et d'instabilité, en allusion au barrage de la Renaissance (GERD).

Le chef de l'Etat a tenu ces propos lors d'un entretien au palais Ittihadeya au Caire avec son homologue de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi, en visite en Egypte à la tête d'une délégation de son pays, et en présence du ministre des Affaires étrangères, Sameh Choukri, du ministre de l'Eau et de l'Irrigation, Mohamed Abdel Aati et du directeur des renseignements généraux, Abbas Kamel.

Les pourparlers présidentiels ont eu lieu d'abord en aparté avant que les délégations des deux pays les rejoignent. Le Président Al-Sissi a apprécié les relations historiques et étroites avec la RDC, et s'est déclaré soucieux de renforcer la coopération bilatérale dans tous les azimuts, a rapporté le porte-parole de la Présidence, Bassam Radi.

Selon lui, la conversation présidentielle s'est essentiellement focalisée sur les derniers développements du barrage de la Renaissance, et le Président Al-Sissi a affirmé sa confiance dans les efforts déployés par le Président congolais et sa capacité à traiter le dossier du GERD. M. Al-Sissi a ajouté que l'Egypte soutenait les efforts de son homologue de la RDC dans le cadre des négociations parrainées par ce pays africain, président en exercice de l'Union africaine, en collaboration avec des partenaires internationaux afin de parvenir à un accord juridique et contraignant sur les règles de remplissage et d'exploitation du GERD.

M. Tshisekedi a pour sa part affirmé qu'il tenait en la période actuelle à intensifier la coordination à propos de ce dossier délicat afin d'aider toutes les parties concernées à avancer dans les négoctions



MENA

Related Stories

Les plus visités

From To