05 août 2021 02:29

Les cités et gouvernements africains font partie de l’intérêt accru qu'accorde l'Egypte à l'Afrique

jeudi، 17 juin 2021 - 02:05

Le ministre du Développement local, Mahmoud Chaarawy a affirmé que l'Organisation des Cités et gouvernements locaux unis d'Afrique (CGLUA) faisait partie de l’intérêt accru qu'accordait l'Egypte au continent africain depuis 2014, conformément aux directives du président Abdel Fattah Al-Sissi en ce sens et reflétait le programme de travail du gouvernement où les rapports avec les pays africains occupent une place distinguée dans ses relations extérieures égyptiennes.


Dans l'allocution prononcée lors de l'ouverture aujourd'hui jeudi de la 25e session du conseil exécutif de l'Organisation des Cités et gouvernements locaux unis d'Afrique (CGLUA), M. Chaarawy a rappelé le discours donné en février révolu par le président Al-Sissi, au dernier sommet de l'Union Africaine, sur "la complémentarité et l’intégration régionale en Afrique" et le programme continental pour le développement de l'infrastructure qui constitue une pierre de base pour réaliser l’intégration et la complémentarité escomptées et un fondement pour dynamiser la zone africaine de libre-échange.

Partant de la vision de l'Egypte et sa direction politique sur l'importance d’échanger l'expertise en matière de développement de l'infrastructure, le ministre a mis en relief le bond sans précédent réalisé au niveau de la construction, les méga-projets mis en place dans le domaine du logement dont le projet du "logement pour tous les Égyptiens" qui vise à éradiquer le phénomène des bidonvilles et à fournir une vie décente et sûre pour près de 23 millions de citoyens.

M. Chaarawy a souligné de même l’achèvement des travaux de développement d'environ 1 100 km de la route désertique occidentale dans le cadre de la route Le Caire/Le Cap partant du rôle des routes dans le soutien de la complémentarité économique entre l'Egypte et le continent africain.

Et de conclure que l'Egypte préfère emprunter les voies pacifiques qui font prévaloir le dialogue dans le règlement des conflits régionaux partant de l'importance des volets culturel, social et du voisinage géographique dans la réalisation de la complémentarité escompté.

MENA


Related Stories

Les plus visités

From To