04 décembre 2021 09:43

Les activités présidentielles du mois de Mai 2021

vendredi، 18 juin 2021 - 12:57
Les activités présidentielles du mois de Mai 2021

Réunions avec des responsables gouvernementaux :


Le 4 mai, le Président de la République s'est entretenu avec le premier ministre Moustafa Madbouly, la ministre du Plan et du développement économique, Mme. Hala el-Saïd, et plusieurs autres responsables. Au cours de cette réunion, il a ordonné de documenter minutieusement tous les efforts de l'Etat concernant les divers secteurs au niveau de la République déployés dans les dernières années pour assurer le développement global. La réunion a également porté sur les efforts déployés par le gouvernement égyptien pour soutenir le lancement du rapport sur le développement humain en Egypte en coopération avec le programme onusien de développement au Caire après une suspension de dix années (depuis 2011) de sa publication. Le rapport se réfère sur plusieurs axes concernant les acquis de la réforme économique, les programmes de la protection sociale, l'investissement en capital humain à travers l'enseignement, la santé et le logement décent outre le soutien de la femme égyptienne et la gestion des systèmes de la protection de l'environnement.

 

Le 6 mai, le chef de l’Etat a tenu une réunion avec le premier ministre Moustafa Madbouly et le président de l'Autorité du Canal de Suez, Oussama Rabie. Au cours de la réunion, le président a ordonné de continuer à développer les installations de l'Autorité du Canal de Suez et son cours de navigation, étant l'artère la plus importante du commerce mondial, afin de renforcer la position stratégique unique du Canal en fournissant les capacités nécessaires à cet égard. Il a réitéré son appréciation pour la gestion réussie de la crise du navire échoué grâces aux efforts et à l'expertise purement égyptiens. La réunion a également porté sur les projets de développement du Canal de Suez, les résultats des enquêtes et les leçons tirées du navire échoué Ever Given. Rabie a passé en revue tous les détails de l'incident du navire, ainsi que les négociations menées avec les propriétaires du navires pour les indemnisations dues à l'arrêt de la navigation dans le canal. Il a affirmé la poursuite des plans de développement du cours de navigation du canal lors de la prochaine période et du soutien des capacités du secteur de sauvetage issu de l'autorité.

Le 23 mai, le président Al-Sissi a tenu la réunion du gouvernement, au cours de laquelle il s'est tenu informé des étapes franchies dans le projet national « Vie décente ». Il a demandé de réunir toutes les conditions de réussite de ce méga-projet et de coordonner les efforts entre les organes gouvernementaux, les associations de la société civile pour atteindre l'objectif d'assurer une vie décente aux citoyens nécessiteux en zones rurales. Il a également eu vent des progrès marqués dans le projet gigantesque de développement des villages (4584 villages habités par 58% de la population égyptienne) et qui est l'un des plus grands chantiers entrepris par l'Etat pour un coût approximatif de 700 mds de LE.

Le 24 mai, le Président a tenu une réunion avec le conseiller présidentiel pour la planification urbaine, Amir Sayed Ahmed, le président du Service du génie militaire, Ehab el-Far, le directeur de l'Administration de l'eau, Essam Galal entre autres responsables concernés. Au cours de cette réunion, il a donné des directives de tirer un profit optimal des travaux intensifs effectués à l'heure actuelle tout le long des voies d'eau des branches du Nil jusqu'au projet de production agricole "Le Delta d'Egypte" pour y créer des routes et axes routiers servant le processus de développement dans cette région. Il a également été tenu informé des études sur l'exploitation des eaux de drainage, à l'ouest de la ville de Suez, des récents développements relatifs à l'exploitation des eaux issues du drainage agricole, qui devraient être obtenues de la station de recyclage des eaux "Bahr el-Bakar". Ces eaux recyclées devront profiter au projet national de développement du Sinaï. La réunion présidentielle a abordé l'état d'avancement des projets effectués par le génie militaire à l'échelle de la république notamment le projet "Delta d'Egypte" pour la production agricole et la nouvelle capitale administrative. Elle a également évoqué la fourniture des équipements de construction géants servant le projet national de développement des villages égyptiens, ainsi que l'état d'avancement des stations de drainage, de recyclage et de pompage d'eau visant à transporter les eaux d'irrigation au projet gigantesque « le Delta d’Egypte ». Le Président Al-Sissi a également pris connaissance de l'état d'avancement du réseau routier dans les différents quartiers du Grand-Caire à partir de l'Est du Caire jusqu'au autres régions du pays dans le but de décongestionner le trafic routier et réduire la pollution.

Le 29 mai, Le Président Abdel Fattah Al-Sissi s'est réuni avec le Premier ministre, le ministre du tourisme et des antiquités, le ministre du logement et des communautés urbaines et le conseiller du président pour l’urbanisme le major-général Amir Sayed Ahmed. La réunion a porté sur le suivi des projets de développement touristique au niveau de la République. Dans ce contexte, le Président a été informé de la position exécutive d'un certain nombre de projets actuels et futurs dans le domaine du développement du tourisme, qui comprennent des complexes immobiliers et hôteliers et diverses activités touristiques au niveau de la République. M. le Président a dirigé d'exploitation des actifs de l’Etat comprenant des terres et des côtes ainsi que réviser les projets touristiques qui n'ont pas encore été achevés. Et ce pour la poursuite de la réalisation des objectifs de développement et économiques pour lesquels ces projets ont été initialement établis.

Le 30 mai, le Président Abdel Fattah Al-Sissi s’est réuni avec le Premier ministre, l’assistant du Président pour les projets nationaux et stratégiques l'Ingénieur Chérif Ismail, le ministre du secteur des affaires publiques, la ministre du Commerce et de l'Industrie, et le chef de l'Organisme des projets de service national des Forces Armées, le major général Mustafa Amin. La réunion a porté  sur le suivi des efforts pour remplacer les importations et fournir les besoins de la production locale pour l'industrie nationale, en plus des nouveautés dans la création des villes et des complexes industriels dans les différents gouvernorats de la République. Dans ce contexte, M. le Président a dirigé de la poursuite  des efforts pour approfondir l'industrialisation locale et localiser la technologie dans le but de fournir des produits de haute qualité qui répondent aux besoins du marché local en premier lieu ainsi que de combler les lacunes entre les exportations et les importations, et de réaliser l'autosuffisance de nombreux intrants industriels.

Tournées sur le terrain :

Le 7 mai, Le Président Abdel Fattah Al-Sissi a effectué une tournée d'inspection pour les travaux d'aménagement d'un certain nombre de nouveaux axes et routes dans l'est du Caire, en commençant par la station d’échange d’Adli Mansour de la troisième ligne de métro, qui est considérée comme la plus grande de ce genre au Moyen-Orient et en Afrique. Le président a également inspecté l'axe du conseiller Adli Mansour, qui a été construit avec une largeur de 16 voies de circulation, avec 8 voies dans chaque direction, et comprend 11 ponts pour les voitures et les piétons. Au cours de sa tournée d'inspection, le président a discuté avec les responsables l'état d'avancement des étapes exécutives, en soulignant l'engagement aux calendriers fixés pour l'achèvement de projets selon les spécifications techniques et d'ingénierie élevées.

Le 11 mai, Le Président a visité l'Autorité du Canal de Suez dans le gouvernorat d'Ismaïlia, et a inauguré un certain nombre de projets.

Le 28 mai, le Président Abdel Fattah El-Sissi a inspecté les travaux de développement d'un certain nombre d'axes et de nouvelles routes dans l'est du Caire. Le Président a été informé des travaux de développement des axes entourant l'aéroport international du Caire, en particulier la rue Abdel Hamid Badawy et son intersection avec la route Autostrad. Le Président s'est arrêté au cours de sa tournée d'inspection pour discuter avec les responsables l'état d'avancement des étapes d'exécution, soulignant le respect des calendriers prévus pour l'achèvement des travaux.

Le Président a également rencontré un certain nombre de citoyens qui se trouvaient lors de sa tournée, où il a échangé avec eux leurs conditions de vie et écouté leurs demandes.

Réception de chefs et de rois étrangers :

Le 8 mai, le président Abdel-Fattah El-Sissi a reçu le président de la République démocratique du Congo, Felix Tshisekedi. La rencontre a été témoin des entretiens privés suivies de discussions élargies entre les délégations des deux pays. Le Président a souhaité la bienvenue à son frère, le Président Tshisekedi, dans son deuxième pays, l'Egypte, tout en exprimant son appréciation pour les relations historiques étroites entre les deux pays ainsi que son attachement de consolider leur coopération commune dans les divers domaines. La rencontre a principalement porté sur les derniers développements dans le dossier du barrage de la Renaissance, où le Président a affirmé l'appréciation de l'Egypte pour les efforts du Président congolais et la confiance dans sa capacité à traiter le dossier du barrage de la Renaissance. Le Président a également exprimé  l’attachement de l'Égypte à soutenir ces efforts dans le cadre du processus de négociation sous les auspices de la République démocratique du Congo, qui préside actuellement l'Union africaine, et avec la participation de partenaires internationaux.

Et ce dans le but de parvenir à un accord juridiquement contraignant sur les règles du processus de remplissage et d'exploitation du barrage Renaissance. Le Président a également souligné que l'Égypte n'acceptera pas de menacer sa sécurité d'eau, d'où la nécessité de parvenir à un accord juridique contraignant, qui préserve les droits de l'eau de l'Égypte et évite à la région de nouvelles tensions et instabilités.

Réception de responsables étrangers:

Le 5 mai, lors de sa réunion avec le ministre malien des Affaires étrangères, Zinni Moulay, le président Abdel Fattah Al Sissi a mis l'accent sur la spécificité des relations distinguées entre l'Egypte et le Mali, vu sa position dans la région du Sahel africain, ayant une grande importance pour la sécurité régionale dans son ensemble et l'attachement de l'Égypte à rétablir la stabilité au Mali. Il a également souligné l'attachement de l'Egypte à promouvoir la coopération bilatérale avec le Mali dans tous les domaines, surtout les projets d'infrastructure et les industries pharmaceutiques, à renforcer les capacités et  à fournir un appui technique aux cadres financiers dans tous les domaines, ainsi qu'à promouvoir la coopération en matière de la lutte contre le terrorisme et la coordination sécuritaire et militaire conjointe. Les deux responsables ont examiné les derniers développements de plusieurs questions régionales d'intérêt commun et les efforts conjoints pour lutter contre le terrorisme et l'extrémisme.

Le même jour, lors de sa rencontre avec l'envoyé spécial des États-Unis pour la Corne de l'Afrique, Jeffrey Feltman, le président Abdel Fattah Al Sissi a souligné l'attachement de l'Egypte à promouvoir la coopération bilatérale avec les Etats-Unis dans le cadre des relations du partenariat stratégique élargies entre les deux pays, ainsi que le rôle vital de ce partenariat  dans l'établissement de la stabilité en Afrique et au Moyen-Orient. Les deux responsables ont examiné un certain nombre de questions régionales dans la région de la Corne de l'Afrique, dont les derniers développements du barrage de la Renaissance. A cet égard, le président Abdel Fattah Al Sissi a affirmé que l'Égypte cherchait toujours à parvenir à un accord juste, équitable et juridiquement contraignant pour remplir le barrage de la Renaissance, y compris: les voies de négociations sous les auspices de l'Union africaine, dirigée par le président congolais, Félix Tshisekedi. A cet égard, il a mis l'accent sur l'importance de cette  question pour l'Égypte, qui n'acceptera pas de nuire à ses intérêts en matière de l'eau ou de compromettre les capacités de son peuple.

Le 22 mai, lors de sa réunion avec le ministre Chypriote des Affaires étrangères, Nikos Khristodoulidis, le président Abdel Fattah Al Sissi a mis l'accent sur l'attachement de l'Égypte à renforcer les mécanismes de la coopération bilatérales avec le Chypre, surtout sur l'échelon politique, militaire et commercial, ainsi qu'à promouvoir la coopération existante dans le cadre du mécanisme tripartite avec la Grèce pour réaliser leurs objectifs communs dans la région de la Méditerranée orientale.

La réunion a également porté sur l'échange des points de vue sur les questions régionales d'intérêt commun, surtout à la lumière des positions communes entre les deux pays et de la cohérence de leurs intérêts dans la région de la Méditerranée orientale.

Le 24 mai, lors de sa rencontre avec  le Conseiller à la Cour royale de l'Arabie-Saoudite, Turki Âl Al-Cheikh en présence du Chef des renseignements généraux, le président Abdel Fattah Al Sissi a mis l'accent sur la profondeur des relations historiques entre l'Egypte et le Royaume de l'Arabie saoudite. Il a souligné que le partenariat entre les deux pays était stratégique et constructif, surtout en ce qui concerne la coopération entre les agences gouvernementales ou le secteur privé dans les deux pays. Il a ajouté que ce partenariat témoignait d'un développement continu dans les domaines de l'économie, de l'investissement et du divertissement.

Le 25 mai, le président Abdel Fattah Al Sissi a accueilli le ministre saoudien des Sports, l’Émir Abdel Aziz bin Turki Al-Faisal, en présence du ministre égyptien de la Jeunesse et des sports, Achraf Sobhi, et un certain nombre de hauts fonctionnaires de deux pays. Les deux responsables ont examiné les moyens de tirer profit des expériences de l'action juvénile et des sports en Egypte et au Royaume d'Arabie saoudite, en investissant les énergies des jeunes et en construisant des cadres communautaires efficaces pour les jeunes. Le président a également passé en revue les différents projets et initiatives mis en œuvre par l'Etat pour la jeunesse et les sports dans les différents gouvernorats de la République, tout en soulignant que l'Égypte accorde une grande attention aux jeunes, surtout en ce qui concerne la fourniture du meilleur niveau d'infrastructures sportives dans toutes les villes et les villages de l'Egypte, y compris: les clubs sportifs et les centres juvéniles.

Le même jour, le Chef de l'Etat, Abdel Fattah Al Sissi a reçu le président de l'Association des Comités Nationaux Olympiques d'Afrique "ACNOA", M. Moustafa Berraf, en présence du ministre égyptien de la jeunesse et des sports, Achraf Sobhi. Lors de cette rencontre, M. Berraf a attribué au président égyptien la médaille de l'ordre du mérite de l'ACNOA, considérée comme l'une des plus hautes distinctions sportives de l'Afrique, louant le rôle historique de l'Egypte en tant que l'un des pays africains, qui excelle dans les divers sports individuels et collectifs.

De son côté, le président Al Sissi a mis l'accent sur l'attachement de l'Egypte à fournir les moyens nécessaires pour maintenir la tenue des réunions de l'ACNOA au Caire, surtout à la lumière des répercussions néfastes du Coronavirus en Afrique. Il a ajouté que l'Egypte était toujours prête à accueillir tous les événements sportifs, tout en fournissant les capacités organisationnelles, administratives et logistiques nécessaires pour les faire réussir.

Le 26 mai, le Président Abdel Fattah Al-Sissi a reçu le secrétaire d'État américain M. Antony Blinken, en présence du Ministre des affaires étrangères égyptien M. Sameh Choukry, du chef des renseignements généraux, ainsi que le secrétaire d'État adjointe pour les affaires politiques Mme. Victoria Nuland, et un grand nombre de hauts responsables.

M. le Président Al-Sissi a mis l'accent sur les relations de partenariat stratégique élargies entre l'Égypte et les États-Unis, et son rôle central à maintenir la sécurité et la stabilité au Moyen-Orient. Il a souligné aussi son aspiration à renforcer la coordination et la consultation entre les deux parties, à propos des différents dossiers politiques, sécuritaires et régionaux.

La réunion a abordé, les nouveautés de la cause palestinienne, et les moyens de relancer le processus de paix à la suite des récents développements sur les territoires palestiniens, ainsi que la lutte contre le terrorisme. La réunion a également axé sur la situation en Libye et la phase de transition qu'elle traverse.

Le 31 mai, Al-Sissi a accueilli  le propriétaire et le PDG de l'entreprise internationale allemande Lürssen M. Peter Lürssen, spécialisée au domaine de la construction navale, en présence du commandant des forces maritimes le lieutenant-général de la marine Ahmed Khaled, du major-général de la marine Mohamed Ibrahim et du colonel de la marine Mohamed Nagui.

La réunion a porté sur le suivi des efforts de l’État, pour localiser les industries maritimes de tous ses aspects. Dans ce contexte, les phases du développement des chantiers navals ont été passées en revue. Outre, la qualification et la formation des cadres humains nationaux, parmi les jeunes travaillant dans ce domaine. On a de même examiné le développement de l'infrastructure d'équipement nécessaire à cette industrie vitale, d’une manière permettant de suivre le rythme des dernières technologies mondiales.

Visites à l’étranger :

- Visite du Président à Paris : 

Le 16 mai, le chef de l’État s'est dirigé vers Paris, la capitale de la République française, pour participer à la Conférence de Paris pour soutenir la transition au Soudan et au Sommet sur le financement des économies africaines.

Le même jour, le Président a accueilli  le PDG de "Dassault Aviation", pour les avions militaires Rafale, M. Éric Trappier. Il a exprimé la fierté de l'Égypte par la coopération étendue et fructueuse avec la société "Dassault", ce qui reflète la profondeur de la coopération en matière de défense entre les deux pays amis, l'Égypte et la France, surtout à la lumière de ce que représentent les pièces militaires produits par la société française, en tant qu'ajout aux forces armées égyptiennes.

Toujours le 16 mai, Al-Sissi s'est réuni avec le président du conseil souverain de transition soudanais, le général Abdelfattah Al-Burhan. Il a salué les relations fraternelles fortes et éternelles entre l'Égypte et le Soudan, ainsi que le niveau avancé qu'elles ont atteint à différents niveaux au cours de la période récente. M. le Président a également indiqué que l'Égypte s'était engagée à déployer tous ses efforts possibles, dans le but de soutenir les mesures prises par le gouvernement soudanais, visant à parvenir à la stabilité économique, se débarrasser de ses dettes accumulées et réduire son fardeau financier. L'Égypte va participer à l'initiative internationale de règlement de la dette du Soudan, en utilisant sa part chez le Fonds monétaire international, pour faire face aux dettes douteuses.

Le lendemain, le Président de la République s’est réuni avec son homologue français Emmanuel Macron à l’Elysée. Au cours de cette réunion, Al-Sissi a affirmé la volonté de l'Égypte de consolider et d'approfondir le partenariat stratégique étendu avec la République française, en tant que pilier important pour le maintien de la sécurité et de la stabilité dans la région du Moyen-Orient, tout en exprimant son aspiration à maximiser la coordination et la concertation avec la partie française sur diverses questions régionales, au cours de la période suivante.

Le deux responsables ont abordé les dossiers de la coopération bilatérale, notamment les questions sécuritaires et militaires, à la lumière des grands défis relevés au niveau régional.

La réunion a porté sur les moyens de renforcer les cadres de coopération bilatérale entre les deux pays amis sur les différentes échelles, économique et commerciale surtout, en augmentant le volume des investissements français en Égypte.

Le 18 mai, le Président égyptien s'est entretenu avec le Premier Ministre portugais, M. António Costa. Le Président a exprimé l'aspiration de l'Égypte à continuer à promouvoir les relations bilatérales avec le Portugal, et à activer les cadres de coopération communs tous azimuts.

Le Président s‘est félicité de l'actuelle présidence portugaise de l‘UE et de ses efforts pour soutenir les questions africaines, appréciant l'étroite coordination entre les deux pays amis sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun, et soulignant dans ce contexte l'importance de poursuivre et de renforcer le mécanisme de consultation régulière et périodique entre les deux pays.

Le 18 mai, le chef de l‘État s'est entretenu avec la directrice du FMI, Kristalina Georgieva. Les entretiens ont examiné le processus de coopération fructueux entre l'Égypte et le FMI au cours des dernières  années. Al-Sissi a exprimé son appréciation pour le partenariat constructif menant à la réussite du programme global de réforme économique en Égypte, indiquant la poursuite de la coopération avec le FMI.

Le même jour, le Président a participé aux travaux du Sommet pour soutenir les économies africaines, qui a été divisé en deux séances. La première a porté sur le financement extérieur et les dettes, et la seconde sur le développement du secteur privé, les réformes et l‘infrastructure. Au cours du Sommet, les participants sont convenus sur l'importance de cristalliser une vision commune pour le soutien du Continent noir face à la pandémie du Covid-19. Cette vision doit comprendre les ressources du secteur privé et les initiatives visant à maximiser le financement disponible pour le Continent, à travers les institutions internationales de développement et les bailleurs de fonds bilatéraux. Ils sont également convenus à accélérer la production des technologies médicales liées à la pandémie, dont les vaccins et les analyses, et à distribuer ces vaccins de façon équitable aux États du Continent. Les participants ont discuté la réforme économique susceptible de soutenir le développement durable des pays africaines, et qui consiste à financer les PME, à assurer un climat favorable à l‘investissement, à optimiser l'administration fiscale et à soutenir l‘entrepreneuriat.

Le président a fait une intervention lors de la session « financement extérieur et dette », dans laquelle il a appelé la communauté internationale à fournir le soutien nécessaire aux pays africains, en considération des règles de l'équité et la solidarité face à la pandémie  que le monde ne pourra pas surmonter sans que tous les pays n‘accèdent aux vaccins nécessaires.

Le 19 mai, le Président a reçu, à sa résidence à Paris, le ministre de l'économie et de finance français, Borno Lemaire. Au cours de cette rencontre, Al-Sissi s‘est félicité des efforts du ministère de l'économie et de finance dans le domaine du renforcement des relations économiques et commerciales entre les deux pays. Son Excellence a passé en revue, à cet égard, les incentives et les avantages de l'investissement liés au développement du climat des affaires en Égypte.

Le même jour, le Président de la République a rencontré son homologue sénégalais Macky Sall. Au cours de cette rencontre, Al-Sissi a fait l'éloge des relations étroites qui relient les pays frères, surtout dans le cadre de l'importance du Sénégal dans la région de l'Afrique de l‘Ouest. Il a affirmé que l'Egypte était prête à renforcer la coopération bilatérale avec le côté sénégalais dans divers domaines, notamment dans ceux des échanges commerciaux, de l'investissement, du développement des infrastructures, du soutien technique et du renforcement des potentialités. La réunion a abordé le développement de certains dossiers continentaux, notamment à la lumière de la prochaine présidence sénégalaise de l'Union africaine. Les deux chefs d‘État ont également échangé sur l'évolution de la question du barrage de la Renaissance. M. le président a affirmé la position immuable de l‘Égypte, quant à la nécessité de parvenir à un accord juridique contraignant et global sur le remplissage et le fonctionnement du barrage.

Visite à Djibouti :

Le 27 mai, le Président Al-Sissi s'est rendu à Djibouti pour tenir une réunion au Sommet avec son homologue djiboutien, Ismaïl Omar Guelleh. Cette réunion, la première de son genre, a visé à discuter les différents dossiers liés à la coopération conjointe et les moyens de renforcer les relations bilatérales au niveau sécuritaire, militaire et économique, de sorte à contribuer à la réalisation des intérêts des deux pays frères et à incarner leur détermination à promouvoir les cadres de coopération bilatérale. Le Président égyptien a tenu un tête-à-tête avec son homologue djiboutien, suivi d‘une séance de pourparlers élargie, en présence  des délégations des deux pays. Le Président a exprimé sa joie de se rendre pour la toute première fois à Djibouti, indiquant que cette visite intervient dans le cadre de la poursuite des relations distinguées entre les deux pays frères et de leur coopération conjointe à tous les niveaux.

Il a exprimé le souci de l'Égypte à renforcer les efforts de développement à Djibouti, surtout avec l'existence de larges perspectives de coopération économique et d‘augmentation des échanges commerciaux, en plus de l‘amplification de la coopération dans les domaines de la lutte contre les idéologies extrémistes, des infrastructures, de l'énergie, de la santé, de l‘aviation, de la liaison entre les ports, de l‘éducation et de la culture. Les deux responsables ont échangé sur les dossiers les plus importants sur la scène régionale, et notamment dans les deux régions de l'Afrique de l'Est et de la Corne de l‘Afrique.


Related Stories

Les plus visités

From To