22 octobre 2021 12:03

Egypte-Canada : Vers une avancée numérique à grand pas

samedi، 18 septembre 2021 - 11:31

Le ministre des Communications et des Technologies de l’information, Dr Amr Talaat, a assisté par visioconférence à la signature d’un accord de coopération entre ITIDA et l’Université Queen’s, au Canada, sur la délivrance d’une maîtrise ès sciences des données et en intelligence artificielle de la Faculté des ordinateurs de ladite Université dans le cadre de l’initiative « Bâtisseurs de l’Egypte numérique », a-t-on appris de la page officielle du Conseil des ministres sur Facebook. Ont assisté à cet événement l’ambassadeur Louis Dumas, ambassadeur du Canada au Caire, et de la participation de l’ambassadeur Ahmed Abou Zeid, ambassadeur de la République arabe d’Égypte au Canada. L’initiative « Bâtisseurs d’Egypte numérique » vise à préparer des cadres techniques hautement spécialisés à travers un programme d’études intégré. Il s’agit d’une subvention gratuite du ministère des Communications et des Technologies de l’information pour obtenir une maîtrise professionnelle des plus grandes universités du monde dans l’une des cinq disciplines. Il s’agit de la science des données et de l’intelligence artificielle, de la cybersécurité, de la robotique et de l’automatisation, de l’architecture numérique et des arts numériques, de la technologie financière, des certificats de formation accrédités par des développeurs internationaux de technologies, ainsi que d’un certificat en leadership et en gestion, et d’autres en anglais. L’Université Queen’s se classe cinquième au monde et première au Canada dans le Classement mondial des universités faisant la promotion des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies à l’intérieur et à l’extérieur de sa communauté. Depuis sa création, de nombreuses personnalités éminentes ont obtenu des diplômes de responsables gouvernementaux, d’universitaires et de chefs d’entreprise, y compris des lauréats du prix Nobel. La collaboration conjointe vise à perfectionner les compétences des diplômés dans le domaine de l’intelligence artificielle et de la science des données, tout en créant un environnement qui favorise la créativité et l’innovation en appliquant des outils modernes de science des données et en faisant le meilleur usage pour résoudre les problèmes auxquels le monde est confronté. Dr. Talaat a souligné que cet accord est un nouvel ajout à une série de partenariats conclus par l’Initiative « Des bâtisseurs de l’Égypte numérique» avec de grandes universités ayant une classification mondiale à la lumière de la coopération avec l’Université d’Ottawa au Canada et l’Université des sciences et technologies de Pohang de Corée. Dr Amr Talaat a ajouté que la disponibilité de l’expertise et des compétences humaines est la première étape dans la construction de la communauté numérique, expliquant que l’initiative des « Bâtisseurs de l’Égypte numérique » vise à affiner les compétences techniques et personnelles des jeunes et à leur donner des expériences pratiques tout en leur fournissant un environnement soutenant l’innovation et l’excellence d’une manière qui crée une base de spécialistes pour répondre aux exigences des entreprises locales et internationales travaillant dans le domaine des TIC, louant ce que l’initiative a réalisé en peu de temps en concluant des accords avec des universités internationales prestigieuses, des partenaires industriels et des organisations internationales. Pour sa part, l’ambassadeur Ahmed Abou Zeid, ambassadeur de la République arabe d’Égypte au Canada, a exprimé sa joie de la signature d’un accord de coopération entre l’Initiative et l’Université Queens, qui est l’une des meilleures universités au Canada, soulignant sa confiance dans la capacité des étudiants inscrits à l’initiative à bénéficier des opportunités distinguées qui leur sont offertes par le gouvernement égyptien dans le cadre de sa vision visant à préparer les nouvelles générations à devenir la force motrice de l’innovation technologique en Égypte. L’ambassadeur Louis Dumas, ambassadeur du Canada au Caire, a souligné que cet accord renforce la présence universitaire du Canada en Égypte, ainsi que la réalisation du meilleur investissement pour l’Égypte, et qui est l’investissement dans le capital humain, principal moteur du progrès, notant que cette coopération ouvre des perspectives pour une nouvelle phase de coopération universitaire à long terme, soulignant le grand potentiel du secteur égyptien des télécommunications et des technologies de l’information. Source : progres.net.eg

Related Stories

Les plus visités

From To