27 octobre 2021 12:16

Le Président Al-Sissi assiste par visioconférence à la réunion des Chefs d'État sur le climat

mardi، 21 septembre 2021 - 08:35

Le Président Abdel Fattah Al-Sissi a participé aujourd'hui, par visioconférence, à la réunion des « Chefs d'État et de gouvernement sur le climat », en marge de la 76e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, présidée par M. Guterres, secrétaire général des Nations Unies.
Le porte-parole de la Présidence de la République a déclaré que la participation de M. le Président à cette importante réunion s'inscrit dans le cadre du début d'une nouvelle phase du domaine de l'action climatique internationale, alors que le changement climatique et ses répercussions négatives sont devenus une menace pour l’humanité.
Au cours de la réunion, M. le Président a souligné l'importance de la responsabilité des pays développés dans la réduction des émissions, dans la mise en œuvre de leurs engagements internationaux, dans le cadre de l'Accord de Paris et de la Convention-cadre sur les changements climatiques, surtout avec les incendies des forêts à grande échelle observés récemment dans diverses régions du monde. Ce qui a confirmé que le changement climatique est devenu une réalité terrifiante qui nécessite une action immédiate pour y faire face.
M. le Président a également souligné la nécessité de traiter sérieusement toutes les mesures unilatérales, contribuant à l'exacerbation des conséquences du changement climatique, notamment la construction des barrages sur les fleuves internationaux, sans accord avec les pays en aval sur les règles de leur remplissage et de leur exploitation, étant l’un des efforts visant à traiter les questions d'adaptation au changement climatique, qui est un aspect très important de l'action climatique internationale, ainsi qu’une priorité absolue pour les pays en développement. Surtout sur le continent africain, qui souffre des conséquences les plus sévères de ce phénomène, liées notamment à la pénurie d'eau, la sécheresse, la désertification des terres et la menace pour la sécurité alimentaire.
De même, M. le Président a signalé l'importance d'œuvrer pour que la prochaine session de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, présidée par le Royaume-Uni, aura des résultats tangibles en termes de financement de l'action climatique et de ses mécanismes, notamment en ce qui concerne les efforts d'adaptation et le Fonds vert pour le climat. Ce qui contribue à renforcer l'action climatique dans les pays en développement et élève le niveau de responsabilité pour l'action climatique, tout en enlevant beaucoup de charges, en particulier à la lumière de l'écart actuel dans le financement climatique entre les besoins des pays en développement pour mettre en œuvre leurs engagements et ce qui est disponible.
Le porte-parole a ajouté que M. le Président a annoncé l'aspiration de l'Égypte à accueillir la 27e session du Sommet sur le changement climatique en 2022 au nom du continent africain, en soulignant que l’Égypte s'attachera à faire de cette session un tournant fondamental dans le travail du climat international en partenariat avec toutes les parties, au profit du continent africain et du monde dans son ensemble.

Présidncy


Related Stories

Les plus visités

From To