30 novembre 2021 02:28

18 milliards USD pour financer 143 projets dans le portefeuille du ministère

lundi، 25 octobre 2021 - 06:21

Le portefeuille en cours du ministère de la Coopération internationale comprend 143 projets pour financer de différents secteurs dans le domaine des infrastructures, avec une valeur de financement de 18 milliards de dollars, a dit la ministre Rania El-Machat lors d'une table ronde organisée par le Mouvement des entreprises de France (Medef) et le Conseil d'affaires franco-égyptien.


Ces fonds, destinés à mettre en œuvre des projets dans les secteurs de l'énergie renouvelable, de l'eau, du drainage des eaux usées, du transport, des routes et de l'industrie, représentent plus de 70% du portefeuille total, a expliqué Mme El-Machat.

Et de rappeler que les efforts inlassables déployés par l'État et la direction politique au cours des cinq dernières années pour développer les infrastructures du pays ont eu un impact direct sur l'amélioration de la vie des citoyens, la diversification des sources de croissance de l'économie égyptienne et l'amélioration du climat des affaires du secteur privé.

Le ministère gère le portefeuille des financements dans le développement de l'Égypte, qui s'élève à environ 25 milliards de dollars et comprend 377 projets répartis sur tous les axes de développement du pays, a-t-elle précisé.

Le ministère de la Coopération internationale œuvre pour activer les programmes et les partenariats ambitieux dans le cadre des efforts de développement de l'État dans tous les domaines, en particulier les infrastructures, a dit Mme El-Machat, qui a signalé que le ministère a également stimulé la participation du secteur privé à ces efforts.

Avec une population de plus de 100 millions de personnes, les infrastructures durables et l'innovation sont un moteur de croissance en créant des environnements et des infrastructures capables de soutenir le climat des affaires et d'améliorer la vie des citoyens, a poursuivi la ministre de la Coopération internationale.

L'État croit en l'importance de la participation efficace du secteur privé comme un partenaire clé dans le développement durable et global, a-t-elle noté, rappelant que l'Etat a pris, à cet effet, des mesures et des démarches pour renforcer le partenariat entre le secteur public et celui privé.

Environ 1 000 entreprises du secteur privé et deux millions de travailleurs dans les différents domaines participent à la mise en place des projets nationaux, selon la ministre de la Coopération internationale, Rania El-Machat.

Elle a abordé les mesures prises par l'État dans le domaine de l'énergie renouvelable et de l'électricité, qui ont encouragé la participation du secteur privé à la mise en œuvre des projets de développement du secteur.

MENA

Related Stories

Les plus visités

From To