21 mai 2022 01:36

Le financement de l'action climatique internationale n'a pas encore atteint l'ampleur requise

vendredi، 28 janvier 2022 - 12:00
Le financement de l'action climatique internationale n'a pas encore atteint l'ampleur requise

Le ministre des Affaires étrangères Sameh Choukry, président désigné de la 27e session de la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP27), a confirmé que le financement de l'action climatique internationale n'a pas encore atteint l'ampleur requise.

Nous devons travailler sur le financement climatique, ainsi que redéfinir les critères selon lesquels les projets peuvent être financés afin de mobiliser autant de fonds que possible pour atteindre les contributions déterminées au niveau national, a ajouté M. Choukry.

M. le ministre a tenu ces propos lors de sa participation, jeudi, à la réunion ministérielle du Forum des grandes puissances économiques sur l'énergie et le climat, par visioconférence.

Ont participé à la réunion, le secrétaire d'État américain Anthony Blinken, le ministre britannique Alok Sharma, président de la COP26, la ministre allemande des Affaires étrangères, Annalina Baerbock, et Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

La réunion s'inscrit dans le cadre des travaux en cours pour préparer la 27e session de la conférence, qui devrait être accueillie à Charm el-Cheikh en novembre 2022.

Le ministre des Affaires étrangères s'est félicité de la tenue de cette réunion qui offre l'occasion d'un dialogue avec les pays dotés des plus grandes économies du monde dans le but de soutenir les efforts collectifs internationaux pour faire face au phénomène des changements climatiques, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ahmed Hafez.

Choukry a également exprimé son aspiration à ce que le forum, qui comprend les principaux pays économiques avec la plus grande part d'émissions polluantes, contribue à cristalliser une vision claire sur la façon de transformer les politiques de leurs différents secteurs économiques d'une manière qui améliore l'efficacité des efforts internationaux dans le domaine du changement climatique.

Lors de sa participation à la réunion, le ministre Choukry a souligné, le succès de la 26e session de la conférence de Glasgow en termes d'efforts internationaux dans le domaine du climat, ajoutant que l'Égypte est consciente de l'ampleur de la responsabilité qui lui est confiée lors de sa présidence de la prochaine session de la conférence (COP27), a ajouté M. Hafez.

M. Choukry a souligné que l'Égypte connaît actuellement une étape de mise en œuvre effective sur le terrain des engagements liés au changement climatique en mettant l'accent sur la mise en œuvre des engagements stipulés dans l'Accord de Paris sur le changement climatique et ceux de la Conférence de Glasgow.

Source: Mena

Related Stories

Les plus visités

From To