16 août 2022 03:28

Al-Sissi assiste à l'inauguration du complexe de production animale et laitière à la ville de Sadate

lundi، 13 juin 2022 - 12:00


Le président Abdel Fattah Al-Sissi est assisté lundi à l'inauguration du complexe de production animale, laitière et d'abattoirs automatiques à la ville de Sadate au gouvernorat de Ménoufia.


Ont assisté à l'inauguration, le premier ministre, Moustafa Madbouli, nombre de ministres et de hauts responsables de l'Etat.

D'une capacité de 5 000 races bovines laitières, d'une productivité de 1.5 tonnes de viande et de près de 3 000 races à viande, le complexe, établi sur une superficie de 1 000 feddans, vise à développer la richesse animale via l’amélioration génétique des races égyptiennes.

Le centre scientifique comprend un hôpital vétérinaire, un bâtiment maternité, un bâtiment FIV, 6 fermes annexes, 5 trayeurs et une ferme d'engraissement, des équipements de conservation et de transport de lait et une station d'assainissement d'une capacité de 100 m3.

Le centre est muni de deux brûleurs pour l'élimination sûre et hygiénique des déchets biologiques, deux concassages de graines d'une capacité de 10 tonnes/heure et sept puits artésiens.

Ce complexe confirme les efforts de l'Etat pour mettre en place de projets nationaux visant à répondre aux besoins de citoyens et à créer des emplois directs et indirects.


Le directeur de l'Organisme des projets de service national, Walid Aboul Magd a affirmé  que l'Egypte a planifié pour maximiser ses ressources à travers les projets agricoles, animaux et piscicoles pour réduire le fossé alimentaire,.

Lors de l'inauguration du complexe de production animale, laitière et d'abattoirs automatiques à la ville de Sadate au gouvernorat de Ménoufia, M. Aboul Magd a dit "compte tenu de la situation actuelle, la nourriture s'est transformée d'une simple marchandise commerciale qui peut être achetée et vendue, à une arme utilisée pour atteindre des objectifs politiques et économiques.

Il a ajouté que l'Egypte n'est pas isolée du monde et ne s'est pas contentée de la nourriture qu'elle produit, mais a planifié plutôt pour maximiser ses ressources grâce à des projets agricoles, animaliers et piscicoles afin de pouvoir combler ou réduire le déficit alimentaire qui existe depuis des décennies, en conséquence de l'érosion agricole d'une part et de l'augmentation des taux de croissance démographique d'autre part.

MENA


Related Stories

Les plus visités

From To