08 décembre 2022 08:21

Le dialogue national ..Par le dialogue, nous créons l'avenir

mardi، 21 juin 2022 - 09:28

Le président Abdel-Fattah Al-Sissi a appelé à un dialogue consultatif national continu entre toutes les catégories de la société égyptienne lors de l'Iftar de la famille égyptienne le 26 avril 2022, auquel participeront toutes les forces nationales, les personnalités publiques, les syndicats, les jeunes, les travailleurs et les paysans. Cet appel a créé un état d’activation politique sans précédent visant à Consolider la vie démocratique ainsi que les réformes politiques et les visions économiques à la lumière de ces crises dont le monde entier est actuellement témoin. Ce dialogue abordera également d'autres importants dossiers qui affectent, sans aucun doute, l'avenir de l'État égyptien et déterminent les caractéristiques de la nouvelle république.

Le Président Abdel Fattah Al-Sissi a dirigé le Congrès national de la jeunesse, organisé sous les auspices de l’ANF, à gérer un "dialogue politique", dont la première séance commencera la première semaine de juillet. Et ce avec toutes les forces sans exception ni discrimination. Ce qui vise à établir les priorités de l’agenda national pendant la phase actuelle qui coïncide avec le processus de réforme économique et de développement global entamé par le Président il y a 8 ans.

Le journaliste Diaa Rashwan, chef de l’Organisme général de l’information, le Syndicat des journalistes et coordinateur général du dialogue national, a confirmé que la réponse à l'appel au dialogue national lancé par le président Abdel Fattah Al-Sissi, le 26 avril a suscité un intérêt inédit. Il a ajouté que : "les forces politiques ainsi que les partisanes et la majorité écrasante ont accepté l'appel au dialogue". Il a affirmé qu’environ 96% des forces politiques avaient répondu favorablement à ce dialogue, et 4% avaient accepté avec des garanties.  Il a indiqué qu’il s'agit du premier dialogue lancé par le président de la République depuis la révolution de juillet en présence de personnalités de l'opposition en Égypte, qu'il s'agisse de chefs de parti ou de personnalités publiques.

Les politiciens, les partisans et les syndicalistes ont affirmé que l'annonce du Président Al-Sissi est "un saut qualitatif, inaugurant une nouvelle phase dans la voie politique de l'État égyptien pour le bénéfice du pays". Ils ont indiqué que "l'initiative du dialogue politique reprend le dossier de la réforme politique, après avoir surmonté diverses menaces sécuritaires pour atteindre l’état de stabilité actuel."

La majorité des partis ont également exprimé leur confiance dans le fait que le dialogue sera un dialogue national continu, consultatif, entre toutes les catégories de la société égyptienne et ses entités normales qui visent l'intérêt public... un dialogue, auquel participeront toutes les forces nationales, les personnalités publiques, les syndicats, les organismes, les travailleurs et les paysans, peut parvenir à  le transformer à la meilleure façon de gérer l'État égyptien.


Related Stories

Les plus visités

From To