27 septembre 2022 10:57

Le PM demande d'appliquer un plan de rationalisation des énergies du fait de la crise mondiale actuelle

jeudi، 04 août 2022 - 07:57
Le PM demande d'appliquer un plan de rationalisation des énergies du fait de la crise mondiale actuelle

 Le Premier ministre, Moustafa Madbouly a donné des directives d'appliquer un plan intégré de rationalisation des énergies, sous toutes leurs formes (électricité, gaz naturel), qui comprend des mécanismes et une manière de rationalisation, afin d'assurer la durabilité de ces ressources à la lumière de la crise mondiale actuelle.

Le chef du gouvernement s'exprimait lors d'une réunion, jeudi, du Conseil des ministres, qui s'est tenue au siège du gouvernement à la Nouvelle Alamein, pour discuter d'un nombre de dossiers importants.

"Plus on diminue la consommation de l'électricité, plus on économise de quantités de gaz dans les centrales, pour l'exporation", a-t-il dit, soulignant que les différents organes de l'Etat font d'énormes efforts pour faire face aux défis qu'impose la crise mondiale actuelle ainsi qu'aux répercussions de la crise russo-ukrainienne. Le Premier ministre a révélé qu'on pourrait avoir 450 millions de dollars chaque mois contre l'exportation du gaz qui a été économisé par la rationalisation de la consommation de l'électricité. "Il faut qu'on en profite maintenant et immédiatement".

M. Madbouly a ajouté que ces efforts visaient en premier lieu l'atténuation de l'intensité des ces défis pour les citoyens et la fourniture de leurs besoins en denrées de première nécessité, suite à des consignes incessantes en ce sens du Président Abdel Fattah al-Sissi.

Le chef du gouvernement a en outre évoqué la réunion qu'il a tenue, hier, avec les deux ministres des Affaires étrangères et de l'Environnement pour faire le suivi des préparatifs pour l'accueil par l'Egypte de la 27ème COP27 à Charm el-Cheikh en novembre prochain. "Le gouvernement travaille à pied d'oeuvre pour que l'organisation de cette conférence soit d'un niveau mondial", a-t-il dit.

La réunion a également tourné autour des derniers développements du coronavirus, le ministre par intérim de la Santé, Khaled Abdel Ghaffar ayant évoqué l'état épidémiologique en Egypte, notant une baisse de l'ordre de 55% des contaminations au cours de cette semaine par rapport à la semaine écoulée, outre une baisse de 20% des décès. Il a par ailleurs signalé que le pays n'avait pas connu jusqu'à présent aucun cas positif de variole du singe.

Source: Mena

Related Stories

Les plus visités

From To