03 mars 2024 06:40

La participation de l’Egypte au sommet de Dakar traduit son souci d’impulser le développement en Afrique

dimanche، 05 février 2023 - 12:14

La participation d’une délégation égyptienne de haut niveau sous la présidence du premier ministre, Moustafa Madbouly, au 2e Sommet de Dakar sur le Financement des Infrastructures en Afrique (DFS-2) s’inscrit dans l’orientation de l’Etat égyptien visant à impulser le développement et la prospérité dans le continent, partant de sa grande expérience dans l’exécution de mégaprojets nationaux, notamment dans les divers secteurs infrastructurels, a affirmé l’ambassadeur d’Egypte au Sénégal, Khaled Aref.

La participation de l’Egypte intervient après la visite du président Abdel Fattah Al-Sissi au Sénégal en 2019 et celles de son homologue sénégalais Macky Sall au Caire en janvier et novembre 2022, ce qui reflète la solidité des relations entre les deux chefs d’Etat, a déclaré M. Aref, dans une déclaration mercredi à l’Agence de presse du Moyen-Orient (MENA).

Ceci illustre également l’appréciation pour la contribution de l’Egypte aux projets d’infrastructures, a-t-il dit, ajoutant que le PM Moustafa Madbouly serait d’ailleurs l’un principaux intervenants - au nom du président Al-Sissi – à la séance d’ouverture du Sommet, aux côtés du chef de l’Etat sénégalais.

Les discussions se concentreront sur les opportunités de coopération et d’investissements conjoints dans les projets infrastructurels en Egypte, au Sénégal et en Afrique de l'ouest, sur fond de la vaste expérience égyptienne dans ce secteur qui vient en tête des priorités du gouvernement, a indiqué M. Aref, rappelant en ce sens la visite du président Sall - pendant son déplacement au Caire - à la nouvelle capitale administrative lors de laquelle il avait admiré la révolution que connaît le pays en la matière.

L’ambassadeur a de même souligné que M. Madbouly prendrait part à une table ronde devant réunir les chefs d’Etats et de gouvernements sous le thème "Financement des infrastructures prioritaires en Afrique dans le cadre de PIDA PAP2" et qu'il aurait des entretiens bilatéraux en marge du sommet.

Le Sommet de Dakar se penchera sur un nombre de priorités, dont la nécessité d’accélérer la construction d’infrastructures modernes en Afrique – étant le principal moteur et catalyseur de sa croissance économique, durable et globale - pour répondre aux objectifs de l’agenda de l’Union africaine à l’horizon de 2063.

Les participants discuteront également des projets de modernisation des réseaux d’électricité, de routes, de transports terrestres, de chemins de fer et de ports dont a besoin l'Afrique et qui sont censés renforcer le commerce interafricain, tirer parti de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), promouvoir la compétitivité du continent et son intégration à l’économie mondiale, a estimé le diplomate.

L’ambassade égyptienne à Dakar encourage les entreprises et les hommes d’affaires égyptiens à investir dans le marché sénégalais prometteur, compte tenu du taux de croissance de ce pays qui est de 8,2%, l’un des plus élevés du continent, a confié l’ambassadeur.

Le premier ministre, Moustafa Madbouly préside au Sénégal une délégation formée des ministres du Transport, de l’Electricité, de l’énergie renouvelable et du Logement ainsi que des patrons de grandes sociétés égyptiennes opérant dans le secteur des infrastructures.

Related Stories

Les plus visités

From To