23 mai 2024 11:41

La participation égyptienne à la "Conférence des Nations unies pour l'examen à mi-parcours de la Décennie de l'eau" à New York

mardi، 28 mars 2023 - 01:34

Le ministre des ressources en eau et de l'irrigation,Hani Sweilem, a dirigé une délégation égyptienne de haut niveau dans le cadre des activités de la "Conférence des Nations Unies pour l'examen à mi-parcours de la Décennie de l'eau", qui s'est tenue pendant la période (22-24 mars 2023).

M. Swailem a également tenu de nombreuses réunions bilatérales en marge de la conférence avec de nombreux ministres et hauts fonctionnaires de nombreux pays du monde et d'organisations régionales et internationales concernées par l'eau.


Les événements 

 

Le ministre des Ressources en eau et de l'Irrigation, Dr. Hani Sweilem, est arrivée lundi 20-3-2023 à "New York" à la tête d'une délégation égyptienne de haut niveau pour participer aux activités de la "Conférence des Nations Unies pour l'examen à mi-parcours de la Décennie de l'eau". Il a été reçu par l'ambassadeur Osama Abdel-Khalek, représentant permanent de l'Égypte auprès des Nations unies à New York, qui a souhaité la bienvenue au ministre et à la délégation qui l'accompagnait.

 

 

Swilam a également rencontré Yoko Kamikawa, l'envoyée spéciale du Premier ministre japonais à la conférence, avec qui il a discuté des dispositions en cours pour la direction conjointe du troisième dialogue interactif "Eau et climat".

 

 

 

M.Soweillam, a conduit une session intitulée "L'eau dans la Conférence sur le climat COP27... L'initiative d'adaptation dans le secteur de l'eau", qui s'est tenue dans le cadre des activités de la Conférence des Nations Unies sur l'eau à New York.

Cette initiative cherche à réaliser les projets dans les domaines d'adaptation avec les changements climatiques dans les pays en voie de développement notamment africains, et sa forme actuelle est née à la suite des rounds successifs de consultation et des réunions virtuelles tenues soit durant ou après la COP 27, et les rencontres organisées avec les différentes organisations régionales et internationales sans compter les efforts du ministère égyptien des Affaires étrangères et ses missions diplomatiques à New-York et Genève, a fait savoir le ministre.

M.Soweillam a passé en revue les six axes de l'initiative qui portent entre autres sur la mise en considération que la croissance économique n'affecte pas l'utilisation et la dégradation de l'eau douce alors que les modalités de réalisation incluent des cadres de financement concessionnel, les procédures applicables sur le transfert de la technologie, le renforcement des capacités dans le domaine de l'eau.

Il a expliqué que l'Égypte offrira ses centres spécialisés à cet effet et le Centre régional de formation pour les ressources hydriques servira comme centre africain de formation dans le domaine du changement climatique, tout en œuvrant à développer les capacités institutionnelles du centre et à améliorer la qualité des formations qu'il dispense.

 

 

Le ministre des Ressources en eau et de l'Irrigation, Hani Swailem, a affirmé que la Conférence des Nations Unies sur l'eau représente un tournant crucial non seulement pour la Décennie d'action pour l'eau, mais aussi pour l'Agenda 2023.

Au niveau mondial, des progrès ont été accomplis vers la réalisation des objectifs de la Décennie de l'eau, mais il reste encore beaucoup à faire, et il est donc urgent de prendre en compte les liens étroits entre l'eau, les droits de l'homme, la santé, la paix et la sécurité, a ajouté le ministre.

M. Swailem a tenu ces propos dans une allocution prononcée lors de sa participation à la séance de dialogue interactif intitulée "Accélérer la mise en œuvre des objectifs de la Décennie d'action pour l'eau et la mise en œuvre du plan du Secrétaire général de l'ONU", qui s'est tenue dans le cadre des activités de la Conférence des Nations Unies sur l'eau 2023.

 

Le ministre de l'Eau et de l'irrigation, Hani Soweilam a jugé important de fournir le financement nécessaire pour la mise en œuvre des projets d'adaptation aux changements climatiques dans le secteur de l'eau, surtout dans les pays africains pour y contribuer à réaliser le développement durable, réduire la pauvreté et protéger l'environnement.

 

M. Soweilm a tenu ces propos lors des rencontres tenues avec un nombre de ministres de l'eau et de l'environnement, en marge de la Conférence des Nations Unies consacrée à l’examen approfondi à mi-parcours de la réalisation des objectifs de la Décennie internationale d’action sur le thème "L’eau et le développement durable" et ce en présence du délégué permanent de l'Egypte auprès de l'ONU, Ossama Abdel Khalek.

 

M. Soweilam a souligné les efforts déployés par l'Egypte pour mettre en relief les questions de l'eau et des changements climatiques dans les instances régionales et internationales aussi bien que sa participation efficace dans les événements internationaux sur l'eau dont les réunions préparatoires de la Conférence précitée.

 

L'Egypte organisera en octobre prochain, la 6e édition de la semaine de l'eau du Caire sous le thème "Travailler sur l'adaptation de l'eau pour la durabilité", a-t-il précisé, faisant état de coordinations en cours avec les Emirats pour la COP28 afin de confirmer les liens étroits entre l'eau et le climat à l’échelle mondiale.

 

Le ministre a également affirmé l'importance de la coopération et de l’échange des expériences entre les divers pays du globe, l'accroissement de la dépendance à la recherche scientifique et à la technologie pour traiter les défis de l'eau, tout en respectant le lien existant entre l'eau, la nourriture, l’énergie et les systèmes écologiques dans la mise au point de plans nationaux

Related Stories

Les plus visités

From To