28 mai 2024 07:53

La participation de l'Égypte au 19e sommet du Mouvement des non-alignés

dimanche، 21 janvier 2024 - 12:44

Le ministre des Affaires étrangères, Sameh Choukri , s’est rendu, à la capitale ougandaise, Kampala, pour présider la délégation égyptienne au 19e Sommet du Mouvement des Non-Alignés, au nom du Président de la République, a-t-on appris de la page officielle du ministère des Affaires étrangères.

Le Sommet se tient les 19 et 20 janvier en cours  à Kampala, à la lumière de la présidence ougandaise du dit Mouvement pendant la période de 2024 à 2027.

Ce Sommet se tient cette année sous le thème : “Approfondissement de la coopération pour une prospérité mondiale partagée”, et connaîtra la participation de plus de 120 pays. L’Egypte accorde un intérêt historique particulier au Mouvement des Non-Alignés, vu qu’ elle est l’un des pays fondateurs du Mouvement et soutient ses principes.

La paix et la stabilité ne seront atteintes qu’avec le retrait d’Israël des territoires occupés

L’Égypte a affirmé que la paix et la stabilité ne seront pas atteintes au Moyen-Orient sans la fin de l’occupation, le retrait d’Israël de tous les territoires arabes occupés et la création d’un État palestinien indépendant, avec Jérusalem-Est pour capitale.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Choukry, a prononcé, au nom du président de la République, l’allocution de l’Egypte lors du 19e sommet du Mouvement des pays non-alignés tenu à Kampala, la capitale ougandaise.

Pour faire face aux défis politiques et économiques croissants auxquels sont confrontés les pays en développement, il faut renforcer le rôle du Mouvement des pays non-alignés et raviver les principes de Bandung, que l’Égypte a été la première à établir, notamment le respect du droit international, la souveraineté des États, et la non-ingérence dans leurs affaires intérieures, a dit M. Choukry dans son allocution.

Soucieuse d’épargner le sang du peuple soudanais et d’alléger ses souffrances humaines, l’Égypte a accueilli plus de 350 000 soudanais depuis le début de la crise, a-t-il ajouté.

L’Égypte souligne son plein soutien à l’intégrité territoriale de la Somalie et à sa souveraineté sur l’ensemble de son territoire, et condamne fermement toute mesure unilatérale prise par toute partie régionale visant à menacer l’unité et la sécurité de la Somalie, a expliqué le chef de la diplomatie égyptienne.

Nous mettons en garde contre les mesures qui compromettent la stabilité dans la région de la Corne de l’Afrique et augmentent les tensions entre les pays, et nous appelons à des efforts concertés pour contenir les crises de la région, a dit M. Choukry.

Le ministre des Affaires étrangères Sameh Choukry s'est entretenu avec son homologue biélorusse



Le ministre des Affaires étrangères Sameh Choukry s'est entretenu avec son homologue biélorusse Sergueï Aleïnik en marge du sommet du Mouvement des non-alignés, à Kampala.

Les deux ministres ont passé en revue la coopération bilatérale dans les domaines d'intérêt commun, dont les industries lourdes, les chemins de fer, l'industrialisation alimentaire et la mécanisation agricole.

Entretiens du ministre égyptien des AE avec son homologue tanzanien



Le ministre des Affaires étrangères (AE) Sameh Choukry a eu vendredi un entretien avec son homologue tanzanien, January Makamba. 

Cet entretien intervient en marge du sommet du Mouvement des non-alignés (MNA) qui se tient actuellement à Kampala, la capitale ougandaise.

L’entretien a porté sur la promotion des relations bilatérales, notamment économiques, ainsi que sur l’augmentation du taux d’échanges commerciaux, a déclaré le porte-parole et directeur du département Diplomatie publique au ministère des AE, Ahmed Abou Zeid.
M. Makamba s’est dit satisfait de l’augmentation du taux d’investissement égyptien dans son pays au cours de la période écoulée, a-t-il souligné.
Et d’ajouter que l’entretien a évoqué les derniers développements liés à la coopération entre les deux pays sur la construction du barrage Julius Nyerere et les préparatifs en cours pour célébrer le fonctionnement rapide du barrage.
La prochaine édition du comité conjoint entre les deux pays devrait se tenir cette année en Tanzanie a été également au menu des discussions.

Choukri et son homologue djiboutien affirment la gravité des derniers développements liés à la situation



Le ministre des Affaires étrangères, Sameh Choukry et son homologue djiboutien, Mahamoud Ali Youssouf ont affirmé, ce vendredi, la dangerosité des derniers développements liés à la situation en Somalie, et de leurs répercussions sur la stabilité de la région.

Lors d'une entrevue à Kampala en marge de leur participation au sommet du Mouvement des pays non alignés, les deux ministres ont insisté sur leur rejet de toute tentative visant à violer la souveraineté de l'Etat de Somalie et son intégrité territoriale, et l'importance de travailler à sauvegarder l'unité du pays.

L'entretien a également porté sur les évolutions régionales les plus éminentes relatives à la situation au Soudan et en Somalie, alors qu'ils se sont mis d'accord sur l'importance de la communication en vue d'instaurer un cessez-le-feu au Soudan, ce qui ouvre la voie à un processus politique qui mettrait fin aux souffrances du peuple soudanais, a déclaré le porte-parole du ministère des AE, Ahmed Abou Zeid.

Les deux bords sont convenus de poursuivre la concertation et la coordination étroites à l'égard des développements régionaux connexes, à la lumière des liens historiques rassemblant les deux pays avec les deux peuples soudanais et somalien frères, a-t-il ajouté.


Related Stories

Les plus visités

From To