22 avril 2024 09:33

La participation de l'Égypte au Sommet mondial des gouvernements 2024

mardi، 13 février 2024 - 11:36

Le Premier ministre égyptien Moustafa Madbouly s'est rendu le dimanche 11 février 2024 aux Émirats arabes unis à l'invitation du vice-président et Premier ministre des Émirats arabes unis, Mohammed bin Rashid Al Maktoum, pour participer à la 11e édition du Sommet mondial des gouvernements 2024 à Dubaï.



Le premier ministre a prévu une série d'entretiens et de réunions avec un certain nombre de responsables d'institutions internationales de développement, ainsi que la participation à plusieurs tables rondes sur divers sujets. Il prononcera également un discours-programme sur les efforts déployés par le gouvernement égyptien pour promouvoir divers secteurs de développement et améliorer l'efficacité des infrastructures.

Le premier ministre égyptien prononcera également un discours sur les efforts déployés par le gouvernement égyptien pour renforcer divers secteurs de développement et améliorer leur infrastructure.

Le sommet mondial des gouvernements se tiendra du 12 au 14 février à Dubaï, dans les Émirats arabes unis, sur le thème "Façonner les gouvernements de demain". Des gouvernements, des organisations internationales, des leaders d'opinion et des dirigeants du secteur privé du monde entier y participeront afin de promouvoir la coopération internationale et de permettre aux gouvernements d'identifier des solutions innovantes pour relever les défis de demain, et d'inspirer et de responsabiliser la prochaine génération de gouvernements.

Des leaders d'opinion, des experts mondiaux, des délégations gouvernementales et des décideurs du monde entier devraient également participer au sommet.

Dimanche 11 février 2024

Le Premier ministre, le Dr Mostafa Madbouly, est arrivé ce soir à l'aéroport international de Dubaï pour participer au "World Government Summit 2024" (WGS). Il a été reçu par la ministre d'État et secrétaire générale du cabinet des Émirats arabes unis, Maryam Al Hammadi, l'ambassadrice des Émirats arabes unis en Égypte, Mariam Al Kaabi, et l'ambassadeur d'Égypte aux Émirats arabes unis, Sharif Eissa.

Le ministre égyptien de la jeunesse et des sports et chef du bureau exécutif du Conseil des ministres arabes de la jeunesse et des sports, Ashraf Sobhy, a participé à la session préliminaire de la "Rencontre des jeunes leaders arabes".

Lors de la troisième édition de la "Rencontre arabe des jeunes leaders", un groupe d'initiatives, d'expériences et d'études les plus importantes concernant l'autonomisation, le renforcement des capacités et l'amélioration des compétences dans le monde arabe sera passé en revue. Ces initiatives, expériences et études contribueront à renforcer la participation des jeunes au processus de développement durable au niveau du monde arabe. La réunion aborde également le rôle des valeurs dans la promotion des éléments de l'identité nationale chez les jeunes.



15 jeunes ministres arabes, plus de 20 décideurs, chefs d'institutions de jeunesse et plus de 100 jeunes dirigeants d'institutions de développement communautaire participent à la réunion. Et plus de 32 intervenants dans divers domaines et spécialisations.

La huitième session du Forum des finances publiques pour les pays arabes, organisée par le ministère des Finances en coopération avec le Fonds monétaire arabe et le Fonds monétaire international, se tiendra sous le titre "Concevoir des politiques financières plus efficaces et plus équitables pour faire face aux vulnérabilités liées à la dette et aux défis financiers futurs dans un monde souffrant de contraintes de financement plus strictes".

Le forum réunit les ministres des finances et les gouverneurs des banques centrales des pays arabes, Son Excellence Kristina Georgieva, directrice générale du Fonds monétaire international, Son Excellence Dr. Fahd bin Mohammed Al Turki, directeur général et président du conseil d'administration du Fonds monétaire arabe, et plus de 100 participants parmi les hauts fonctionnaires et les spécialistes des institutions régionales et internationales.



Le forum comprend quatre sessions de dialogue, la première intitulée "Macroéconomie... Développements et perspectives", qui fournit une vue d'ensemble de la macroéconomie de la région arabe, examine les vulnérabilités liées à la dette et les conditions de financement difficiles, en plus de discuter des réformes structurelles nécessaires pour stimuler la croissance dans la région.

La deuxième session examine les avantages des réformes des subventions énergétiques, car les niveaux de subvention des carburants dans la région arabe sont encore relativement élevés par rapport à leurs homologues.

La troisième session, intitulée " Comment permettre aux gouvernements d'améliorer le rendement des actifs du secteur public en mettant l'accent sur le rendement des actifs des entreprises publiques non financières, tout en s'appuyant sur l'approche du bilan du secteur public.

La quatrième session évalue les réformes de l'administration fiscale dans la région arabe, tout en discutant des défis de la région pour développer une administration fiscale efficace.

Maait a réaffirmé la volonté du gouvernement égyptien de continuer à développer les liens de coopération avec les EAU, en particulier dans les domaines de la fiscalité, de l'économie, de la finance et de l'investissement.

Il a ajouté que le ministère des finances égyptien participe chaque année au Sommet mondial des gouvernements et au Forum fiscal arabe, organisé par le Fonds monétaire arabe (FMA) et le Fonds monétaire international (FMI), afin de faire la lumière sur les questions de finances publiques dans la macroéconomie et les indicateurs économiques, en plus de discuter de sujets d'intérêt commun dans les domaines de la fiscalité, de l'amélioration du secteur public et de la finance climatique.

M. Maait a souligné les efforts déployés par l'Égypte et les Émirats arabes unis pour élargir les cadres de coopération et offrir de nouvelles possibilités de projets conjoints entre les deux parties, ajoutant que les cadres de coopération connaissent une croissance continue en termes de coordination gouvernementale, d'échange d'expériences et de renforcement des partenariats au niveau du secteur privé dans divers secteurs commerciaux et d'investissement d'intérêt commun.

Lundi 12 février 2024

Mostafa Madbouly a rencontré le ministre de l'industrie et des technologies avancées des Émirats arabes unis, Sultan Al Jaber, en présence de l'ambassadrice des Émirats arabes unis en Égypte, Mariam Al Kaabi, et de l'ambassadeur d'Égypte aux Émirats arabes unis, Sherif Eissa.



Le Premier ministre a souligné les liens historiques entre les deux nations dès le début de la réunion, en insistant sur la valeur du renforcement et de l'amélioration de ces liens grâce à une coopération mutuelle dans une série de domaines.

Pour sa part, M. Al Jaber a mis l'accent sur les liens étroits entre les deux nations, exprimant sa gratitude pour l'aide apportée par l'Égypte aux Émirats arabes unis lors de la conférence COP28 qui s'est tenue à Dubaï en novembre dernier. Il a également salué l'efficacité de la délégation égyptienne lors des pourparlers et son soutien indéfectible aux Émirats arabes unis, pays ami.

Au cours de la réunion, M. Al Jaber a exprimé sa gratitude pour les progrès remarquables réalisés récemment par l'Égypte dans un certain nombre de domaines.

Le Premier ministre Mostafa Madbouly a rencontré son homologue serbe, Mme Ana Brnabić, pour discuter des moyens de renforcer la coopération commune.

M. Madbouly a fait l'éloge de la coopération et de la coordination entre l'Égypte et la Serbie dans le cadre des organisations internationales. Il a également soutenu les nominations des deux pays à divers postes internationaux.

Madbouly a également souligné l'aspiration de la partie égyptienne à renforcer et à faire avancer la coopération économique, notamment en augmentant les termes de l'échange entre les deux parties.

Au cours de la réunion, le Premier ministre a souligné la volonté de l'État égyptien d'encourager et de soutenir le secteur privé. Il a exprimé l'aspiration de l'Égypte à renforcer la coopération avec la Serbie dans les domaines de la technologie de l'information et de la transformation numérique, en particulier à la lumière du boom technologique qui s'est produit en Serbie ces dernières années.



Dans le même contexte, le Premier ministre a exprimé l'aspiration de l'État égyptien à ouvrir le tourisme serbe pour lancer de nouveaux programmes touristiques en Égypte et accroître les échanges touristiques entre les deux pays. Il a également évoqué le potentiel d'augmentation des investissements mutuels entre les deux pays.

Il a souligné que le gouvernement égyptien continuait à travailler à la réalisation d'un certain nombre d'objectifs liés à une réforme économique globale, notamment la réduction du ratio dette/PIB et des taux d'inflation du pays. Il a également insisté sur la nécessité de poursuivre les efforts pour aider le secteur privé.

Le Premier ministre égyptien, M. Mostafa Madbouly, a rencontré, en marge de sa participation au " Sommet mondial des gouvernements 2024 " à Dubaï, Mme Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), et son entourage.
Ont participé à la réunion le gouverneur de la Banque centrale, M. Hassan Abdullah, le ministre de la Planification et du Développement économique, Mme Hala Al-Saeed, la ministre de la Coopération internationale, Mme Rania Al-Mashat, le ministre des Finances, M. Mohamed Maait, et le directeur exécutif du FMI, M. Mahmoud Mohieldin.


Le gouvernement continue également à mettre en œuvre des programmes de protection sociale, a ajouté M. Madbouly. En outre, il a mentionné l'initiative "Vie décente", qui fait partie des projets sociaux les plus importants que le gouvernement égyptien met en œuvre à l'échelle nationale afin d'améliorer le niveau de vie des habitants des zones rurales.


Related Stories

Les plus visités

From To