17 avril 2024 04:30

Momtaz et son homologue nigérian examinent la coopération bilaterale

mardi، 27 février 2024 - 01:04

Le président de l'Autorité de protection de la concurrence et de prévention des pratiques monopolistiques, Mahmoud Momtaz, et le chef par intérim de la Commission fédérale de la concurrence et de la protection des consommateurs (FCCPC) du Nigeria, Adamu Ahmed Abdullahi, ont examiné le renforcement de la coopération dans le domaine de la protection de la concurrence et de la prévention des pratiques monopolistiques.

La délégation nigériane a été informée de la stratégie et des axes de travail de l'Autorité de protection de la concurrence 2021-2025, de la stratégie nationale de soutien aux politiques de concurrence et de neutralité concurrentielle et des mesures prises par l'État égyptien à cet égard afin de protéger la liberté de concurrence et de renforcer le climat d’investissement, selon un communiqué de l’Autorité de protection de la concurrence mardi.

Les récents amendements apportés à la loi n° 3 de 2005 sur la protection de la concurrence ont été expliqués, ajoute le communiqué, précisant que ces modifications ont permis à l’Autorité de surveiller les fusions et acquisitions.

La rencontre a également porté sur l'importance de ces amendements dans le soutien aux politiques de concurrence, leur effet positif sur le climat d'investissement en Égypte et l’amélioration de la place de l'Égypte sur les indicateurs économiques publiés par les différentes institutions internationales.

L'expérience de l’Autorité dans la lutte contre les opérations de collusion qui pourraient avoir lieu sur les contrats gouvernementaux et leur impact sur la préservation de l'argent public ont également été examinées, indique le communiqué, précisant que les publications de l’Autorité, notamment le guide sur le respect des dispositions de la loi et son importance pour sensibiliser aux règles de la libre concurrence, ont été abordées.

Il a été convenu d'activer le mémorandum d'accord qui avait été signé entre les deux pays en février de l'année dernière, d'accroître la coopération technique, d'échanger les informations dans le domaine de l'application des lois et politiques de la concurrence, et de discuter des questions clés d'intérêt commun, comme les études spécialisées et les expériences dans le domaine de l'application de la loi sur la concurrence, l'organisation de visites et de cours de formation et la participation à des conférences et séminaires organisés par les deux parties.


Related Stories

Les plus visités

From To