17 avril 2024 06:38

IDSC : Avantages économiques escomptés suite à l'adhésion de l'Égypte aux BRICS

dimanche، 03 mars 2024 - 12:48

Le Centre d'information et de soutien à la prise de décision (IDSC) du conseil des ministres a publié un nouveau rapport intitulé "L'Égypte et les pays du BRICS... des opportunités prometteuses". Selon ce rapport, la valeur totale du produit intérieur brut des États membres s'élève à environ 25,8 billions de dollars en 2023, contre 11,9 billions de dollars en 2010, l'année où l'Afrique du Sud a rejoint le groupe, et 2,7 billions de dollars en 2000. Les données indiquent que le ratio du PIB des pays BRICS par rapport au PIB mondial est en constante augmentation au cours de la période (2000-2023), dépassant les pays industrialisés du G7 pour la première fois en 2020, la part des BRICS atteignant environ 31,02 % de l'économie mondiale, contre 30,94 % pour les pays industrialisés du G7.

Il convient de noter que le taux de croissance du PIB des pays des BRICS est passé par de nombreuses étapes, allant d'un niveau élevé à un niveau faible.

Le centre d'information a examiné les échanges commerciaux entre les pays des BRICS, dont le volume a augmenté de 95,2 % entre 2010 et 2022.

Il a également analysé le commerce intra-régional des pays BRICS, la valeur des exportations intra-régionales entre les pays BRICS ayant connu une croissance remarquable entre les années 2010 et 2022.

D'autre part, la valeur des importations entre les pays BRICS a également connu une augmentation notable entre 2010 et 2022.

Le rapport traite également des flux d'investissements directs étrangers, les données de la CNUCED indiquant que les flux d'investissements directs étrangers vers le groupe des BRICS ont plus que quadruplé entre 2001 et 2021, ces flux enregistrant environ 355 milliards de dollars en 2021, contre environ 84 milliards de dollars en 2001. La part de ces flux dans le total des flux mondiaux atteindra environ 22 % en 2021, contre 11 % en 2001.

Dans ce rapport, le Centre a examiné les principaux motifs et intérêts qui ont poussé l'Égypte à rejoindre le bloc des BRICS, notamment le renforcement des partenariats régionaux et internationaux et la maximisation des avantages préférentiels offerts par les accords de coopération et d'échange commercial, que ce soit en termes d'attraction d'investissements ou d'ouverture de nouveaux marchés pour les exportations, ainsi que la compatibilité des visions économiques des BRICS avec les objectifs de la Vision 2030 de l'Égypte.

Le rapport aborde les relations économiques entre l'Égypte et le groupe des BRICS.

Le Centre a indiqué dans le rapport que le PIB du BRICS après l'adhésion des nouveaux membres devrait atteindre 38 % du produit intérieur brut mondial prévu en 2024. Il est également prévu que la production de pétrole des nouveaux pays BRICS atteindra 43 % de la production mondiale prévue en 2024.


Related Stories

Les plus visités

From To