26 mai 2024 03:39

Le ministre des Finances participe aux activités du GBM et du FMI

lundi، 15 avril 2024 - 10:14
Le ministre des Finances participe aux activités du GBM et du FMI

 Le ministre des Finances, Mohamed Maait, président de l'Autorité générale pour l'assurance maladie universelle, participera, à partir de demain (lundi), à Washington, aux activités des Assemblées annuelles du Groupe de la Banque mondiale (GBM) et du Fonds monétaire international (FMI), ainsi qu'aux réunions des ministres des Finances des pays du G20.

M. Maait prendra part également au forum annuel sur le financement de la santé organisé par la BM, intitulé "Investir dans la santé à l'ère post-pandémique : les défis du financement de la santé", selon un communiqué du Ministère des Finances.

M. Maait parlera au nom des pays en développement et africains afin de réformer la structure financière mondiale au profit de ces pays, et de présenter la vision égyptienne face aux défis internationaux et régionaux et à leurs effets négatifs sur les pays en développement.

Il expliquera également les dimensions du processus de développement de la voie économique égyptienne ayant été récemment achevé pour permettre au secteur privé d'opérer dans un plus vaste champ, en vue de l'activité développementale et économique, en plus d'améliorer les investissements dans le développement humain, avec ses deux axes : la santé. et l'éducation, en augmentant les dépenses dans ces secteurs vitaux d'une manière cohérente avec les efforts visant à élever le niveau de vie des citoyens.

M. Maait passera en revue ainsi l'expérience égyptienne dans la gestion des finances publiques de l'État, à la lumière des énormes défis dus au ralentissement de l'activité économique et aux tensions géopolitiques régionales et internationales, d'une manière qui s'est reflétée dans la réalisation d'indicateurs positifs au cours des neuf derniers mois du exercice en cours, indiquant que cela constituait un fruit des efforts déployés pour poser les bases d'une discipline financière.

Le ministre des finances doit également mettre l'accent sur l'importance des efforts internationaux concertés pour faire face aux effets négatifs des crises économiques mondiales et à la forte vague inflationniste qui en a résulté, qui s'est reflétée dans la hausse des prix des biens et services de base et a jeté une ombre sur les économies émergentes.

Il affirmera ainsi la nécessité que les institutions internationales et les banques multilatérales de développement jouent un rôle plus important dans ces circonstances exceptionnelles que connait l'économie mondiale via l'augmentation de la disponibilité de financements à faible coût qui soutiennent la réalisation des objectifs de développement et la transition verte.

Source: MENA

Related Stories

Les plus visités

From To