25 mai 2024 05:17

Madbouli : L’industrie, une des priorités les plus importantes

samedi، 20 avril 2024 - 07:47
Madbouli : L’industrie, une des priorités les plus importantes

Le renforcement de l’industrie est l’une des priorités les plus importantes de l’État, a affirmé le premier ministre, Moustafa Madbouli, lors d’une visite d’inspection dans l’usine de production de pneus Pyramids, à Port-Saïd.

La direction politique et toutes les institutions exécutives sont pleinement conscientes que pour assurer la durabilité de la croissance et surmonter tous les défis auxquels nous sommes confrontés, il faut se concentrer sur un groupe d’activités économiques productives, dont la plus importante est l’industrie, a expliqué M. Madbouli.

Dans le cadre de la tournée que nous avons effectuée aujourd’hui dans les gouvernorats de Port-Saïd et de Damiette avec un certain nombre de ministres et le gouverneur, nous avons tenu à visiter une des plus grandes usines de la zone industrielle du gouvernorat, à savoir l’usine Pyramids, a-t-il indiqué.

En septembre dernier, nous avons visité cette usine, qui produisait à l’époque des pneus pour motos et tuk-tuks. Nous avons eu des discussions avec le propriétaire pour résoudre le problème de l’importation de pneus pour voitures particulières, microbus et camions et lancer une ligne de production de leurs pneus, a rappelé le premier ministre.

Aujourd’hui, nous assistons à la production expérimentale de pneus pour automobiles particulières, minibus et voitures qui représentent la grande majorité des véhicules dans les rues égyptiennes, a poursuivi le premier ministre, précisant que la production de l’usine répondra à plus de 25% de la demande intérieure.

Le propriétaire de l’usine a également promis que d’ici 2026, la production aille dépasser 60% ou 70 % de cette demande, selon M. Madbouli qui a noté qu’une pleine attention sera accordée à ce dossier en coopération avec les hommes d’affaires et les industriels sérieux.

Abordant le dossier de l’usine précitée, M. Madbouli a souligné que plusieurs obstacles avaient été surmontés, dont les procédures de licence et l’obtention des intrants et des machines loin des mesures bureaucratiques.


Dans le même contexte, le Premier ministre a abordé la réunion qui a eu lieu la semaine dernière avec les responsables des conseils d’exportation, au cours de laquelle ils ont parlé de l’objectif d’une croissance annuelle d’au moins 15% dans tous les secteurs d’exportation.

Pour atteindre cet objectif, la valeur des exportations doit dépasser 145 milliards de dollars d’ici 2030, contre environ 53 milliards de dollars l’année dernière, a dit Moustafa Madbouli, indiquant que cette valeur peut être atteinte et dépassée.

Le chef du gouvernement a évoqué les discussions avec les conseils d’exportation sur la restructuration du système de soutien aux exportations, soulignant l’importance des programmes de soutien aux exportations, qui encouragent les investisseurs.

Source: progres.net.eg

Related Stories

Les plus visités

From To