21 avril 2021 11:01

Tourisme d’environnement

La Réserve du Lac Qaroun

lundi، 22 février 2021 - 12:00

Situé à une centaine de kms du Caire, cette dépression, qui occupe près de 18 000km², a toutes les apparences de l’oasis, espaces verdoyantes volées aux plaines sablonneuses du désert Libyque. Elle est reliée au Nil par le Bahr Youssef, canal prenant sa source 400 km plus au sud.


En ancien égyptien "Mer-Our", en grec "Mœris". Grande oasis au sud-ouest du Caire, arrosée par le Bahr Youssouf {fleuve de Joseph}. Elle se situe à environ 40m au-dessous du niveau de la mer et, par conséquent, était à l’origine un gigantesque lac. De l’ancien égyptien «Pa-Yom» {le lac} provient le nom Fayoum.


Après une corégence de presque cinq ans, Sésostris II succède à son père pour une quinzaine d’années. Il entreprend l’aménagement du Fayoum, oasis située à environ quatre-vingts kilomètres au sud-ouest de Memphis et canalise le Bahr Youssouf, qui se déversait dans le futur lac Qaroun, en construisant une digue à Illahoun et en lui adjoignant un système de drainage et de canaux. Le projet ne sera achevé que sous Amenemhat III. Ces grands travaux ont provoqué un nouveau déplacement de la nécropole royale qui après être remontée à Dahshur avec Amenemhat II s’installe à Illahoun.


La rive sud du lac Qaroun, sur laquelle vient buter l’oasis du Fayoum, est actuellement une zone maraîchère approvisionnant la capitale. Elle n’était guère exploitée sous l’antiquité pharaonique.


A l’origine, vaste zone de marécages, elle possède une végétation luxuriante et une faune abondante qui en font une réserve de chasse particulièrement appréciée des Pharaons. Ce " jardin de l’Egypte ", tel que l’appelaient les Anciens est une vaste oasis : Fruits, légumes, roses et jasmin, palmes et désert.


De nombreux vestiges de temples et de nécropoles gréco-romaines subsistent, puisque c’est ici que l’on trouva l’art funéraire des portraits, dits du Fayoum, où, pour la première fois dans l’histoire, l’expression des visages, les traits et les regards nous interpellent.

Le lac Qaroun considéré parmi les meilleurs sites d’oiseaux en Egypte. Une variété d’oiseaux migrateurs visite le lac en hiver. Le second est Wadi El Rayan, c’est une terre humide qui regroupe plusieurs genres d’oiseaux aquatiques. 

Position: 
Le lac Qaroun est situé au Nord-Ouest de la dépression de Wadi El Rayan et c’est le plus ancien lac naturel au monde et le seul restant de l’ancien lac Maurice. 

Superficie: 
Le lac s’étend sur 55.000 feddans, sa profondeur varie entre 5 à 12 m, son niveau d’eau est de 45 m et son taux de salinité varie entre 32 à 35 g/l. 

Le composant écologique de la réserve et ses avantages: 
- La partie Nord du lac inclut la région de la montagne El Katrani… région rocheuse en pierres calcaires qui renferme des fouilles de mammifères datant de 3 à 10 millions d’années, et où se trouvent les fouilles du singe Egyptos le plus ancien du monde et quelques arbres pétrifiés. 
- Quelques formations géologiques importantes sur le plan scientifique et historique se trouvent au Nord Est du lac, ainsi que des marécages renfermant une gamme de plantes disparates. 
- Le lac est le refuge de beaucoup d’oiseaux migrateurs qui y résident dans la saison hivernale. 
- Il est riche en poissons sédentaires tel le Bolti vert et d’autres transportés qui se sont adaptés tels les poissons Moïse et le Mulet et des invertébrés telles les crevettes blanches. 
- Des régions archéologiques couvrent les rives du lac telles la région des églises, le temple d’El Sagha, le temple du château de Qaroun et Deir Abou lifa dont quelques uns sont des monuments pharaoniques et d’autres romains. Il existe également quelques régions géologiques anciennes qui contiennent des fouilles de flore et de faune. 

Related Stories

Les plus visités

From To