28 juin 2022 08:45

Al-Sissi rencontre des leaders africains avant la séance à huit-clos du Sommet africain

dimanche، 31 janvier 2016 - 12:00


 Le président Abdel Fattah Al-Sissi s'est entretenu samedi matin avec les présidents kenyan Uhuru Kenyatta, et somalien Hassan Sheikh Mohamoud, et le vice-président de Burundi, et ce avant le début de la séance a huit-clos du sommet africain .

Selon le porte-parole de la présidence, Alaa Youssef, ces entretiens ont porté sur les moyens de renforcer les relations bilatérales entre l’Égypte et ces trois pays dans les différents domaines, notamment après l’adhésion de l’Égypte au sein du Conseil de Paix et de sécurité de l'UA, et du Conseil de sécurité de l'ONU.

Le president Al-Sissi a examiné avec le président du Kenya les moyens de renforcer la coopération économique et l’échange commercial entre les deux pays, vu que le Kenya représente le premier partenaire commercial de l’Égypte dans la région du COMESA, avec environ 600 million de USD. Les deux leaders ont également examiné les développements à l'est de l'Afrique et les efforts régionaux et internationaux déployés en vue d'établir la paix et la stabilité dans les régions de conflit, outre l'intensification de la coopération internationale dans la lutte contre le terrorisme.

Et M.Youssef d'ajouter que l'entretien du président egyptien avec son homologue somalien a porté sur les derniers développements en Somalie. Le président Al-Sissi a affirmé l'engagement de l’Égypte à soutenir la stabilité et l’unité de Somalie.
Le président somalien a pour sa part salué l'attitude de l’Égypte soutenant son pays, valorisant les aides de développements accordés par l’Égypte pour la formation des cadres somaliens dans un nombre de domaines.

Durant son entretien avec le vice-président burundais, le président egyptien a examiné les derniers développements sur la scène burundaise a la suite des élections présidentielles organisées dans le pays.

Le président Al-Sissi a souligné l'importance de poursuivre les efforts nationaux pour contrer la crise intérieure au Burundi, et exhorter les différentes parties à poursuivre le dialogue en vue de parvenir à une solution à cette crise, précisant que les efforts africains et internationaux devraient soutenir les démarches nationales visant à régler la crise au Burundi.

Related Stories

Les plus visités

From To