19 juin 2021 02:32

Assouan

lundi، 11 avril 2016 - 11:52

Fleur de la Haute-Egypte, la ville d’Assouan est la plus belle station thermique. Plusieurs de ses sites sont consacrés au tourisme thérapeutique.

L’île de Philae :

Les bains de sable curatifs sont utilisés annuellement, du mois de mars au mois d’octobre, ces mois étant caractérisés par le soleil tout éclatant. L’île abrite un centre de cure naturelle dans l’hôtel d’Oberoï.

Des experts sportifs et en cure naturelle travaillent dans ce centre qui comprend des bains de vapeur turcs ainsi que des programmes d’exercices suédois élaborés par les spécialistes à
partir d’une base scientifique.

L’île d’Isis :

A la suite d’une étude non méthodique de plusieurs années, les touristes souffrant de rhumatisme articulaire peuvent recouvrir la santé après un séjour de quelques semaines à
Assouan.
Le centre national égyptien des recherches a effectué des études méthodiques ordonnées pour confirmer ce phénomène.

Le centre a élaboré un programme curatif, pour la cure environnementale, et pour traiter les malades souffrant de rhumatisme dans l’île d’Isis.

 Ce programme consiste à enterrer le corps dans des bassins de sable noir puis à l’exposer aux rayons ultraviolets pour une période de trois semaines successives.

D’ailleurs, la coordination médicale bien étudiée était indispensable pour déterminer le temps favorable à l’exposition du malade aux rayons ultraviolets et en obtenir le meilleur résultat possible.

Ce programme organisé a abouti à des résultats fructueux et imprévus. Il aide à l’amélioration remarquable des symptômes de la maladie et des indices du laboratoire en marquant la capacité de résistance de l’appareil, la vitesse de sédimentation et l’activité du
rhumatisme.

Les médecins attribuent le succès sans précédent de la guérison naturelle du rhumatisme, connue par sa férocité capable de détruire les articulations, à l’intensification des rayons ultraviolets reflétés par les montagnes entourant l’île d’Isis, à la surface du Nil lors de l’enterrement du corps dans les sables noirs de l’île ainsi qu’à la pureté et à la sécheresse du climat d’Assouan pendant toute l’année.

La région se caractérise, aussi,par l’abondance des rayons ultraviolets et la baisse de son taux d’humidité si bien qu’elle est un lieu exemplaire pour le traitement du rhumatisme et les
maladies de l’appareil respiratoire à l’exemple de l’asthme, etc.

La cure :

La ville d’Assouan, par son beau climat sec et agréable, défie les plus grandes cures d’hiver mondiales parce qu’elle est favorable au traitement des maladies rénales, des maladies de
l’appareil digestif et du rhumatisme.

Elle renferme deux centres pour le traitement au moyen du sable et de l’eau. Intéressées par la ville d’Assouan, plusieurs sociétés médicales mondiales ont étudié son climat ainsi que ses facteurs favorables au tourisme curatif et sont devenues convaincues qu’Assouan se distingue par un taux élevé de rayons ultraviolets ainsi qu’un taux très bas d’humidité.

Le traitement au moyen des herbes médicales :

Les citoyens nubiens sont convaincus de la médecine des herbes à laquelle s’intéressent les études modernes qui ont mis en relief l’efficacité de cette médecine pour le traitement de plusieurs maladies.

Ces plantes médicinales,mentionnées dans les anciennes références arabes tels: le billet de Dawoud Al Antaki, les matières médicinales d’Ahmed Ben Rachid et la loi de la médecine d’Ibn Sina, sont encore utilisées, avec succès, par les Nubiens pour le traitement de plusieurs maladies.

Parmi ces plantes figurent :

- Half-Bar: Une plante utilisée pour le traitement du rhume et des coliques néphrétiques.

- Al Damsisa: utilisée dans le traitement des maladies rénales.

- L’écorce de grenade: utilisée pour le traitement de quelques maladies
digestives.

- Al Hargal: utilisée pour soigner la constipation et la digestion difficile.



La cure nubienne :

Elle sert au traitement du rhumatisme et à l’activation de la circulation sanguine. Les Nubiens recourent au traitement par l’enterrement du corps dans le sable chaud en plein soleil sous l’égide de spécialistes âgés chevronnés.

Ce traitement s’effectue sous forme de cérémonie réjouissante qui rassemble la famille du malade et les citoyens de la région qui chantent les chansons du folklore nubien favorable en
cette occasion, au relèvement du moral du malade.

A la fin du traitement, le malade est enroulé dans de lourdes couvertures pour le protéger des courants d’air,puis il est déplacé dans un lieu fermé où il boit des boissons chaudes faites à partir d’Al Damsisa ou de Half-Bar. Ces vieux Nubiens utilisent en outre le limon du Nil pour soigner la migraine, les maux des dents et les fêlures musculaires.

L’explication scientifique de la cure nubienne :

L’atténuation tangible des maux du rhumatisme est due aux sables chauds qui ont une influence positive sur les nerfs, sur les maux et sur la circulation sanguine.

 Ce mode de traitement est celui de la cure naturelle contemporaine de la biothérapie qui consiste à utiliser le limon tout chaud et les sables riches en minéraux tels:
l’iode et les carbonates à activité rayonnante limitée.

Ces éléments sont absorbés par la peau. D’autre part, ce cataplasme du limon du Nil, est lui-même utilisé dans les cures mondiales qui mélangent le limon à l’eau minérale pour des objectifs curatifs. Ce mélange est basé sur la particularité du chauffage humide.

Related Stories

Les plus visités

From To