22 avril 2024 09:40

Gamal Abdel Nasser

mardi، 03 mai 2016 - 01:16

 Il est né le 15 janvier 1918 à  Alexandrie - Il fut le deuxième président de l'Egypte après Mohamed Naguib.

Il est à l'origine de l'idéologie nassérienne, et peut être considéré comme l'un des plus grands meneurs  arabe de l'histoire.

 Ce fils de fonctionnaire des postes est né à Alexandrie en 1918. Il a passé une partie de son enfance avec un de ses oncles révolutionnaire vivant au Caire.

À l'âge de 16 ans, il a été incarcéré après des combats de rues entre un mouvement indépendantiste égyptien,  El Fatat (Jeune Égypte) et la police.

 Il deviendra par la suite membre de ce groupe. Il était actif dans des groupes égyptiens contre la domination étrangère après avoir obtenu son diplôme de l'Académie militaire.

Il participe à la guerre israélo arabe de 1948 - 1949 ; il sera blessé à l'épaule par un tireur isolé et pendant plusieurs mois, à la fin de la guerre il est bloqué avec ses hommes dans la poche de Faluja en Palestine.

 Lorsqu'un cessez-le-feu est obtenu il est autorisé à retourner en Égypte. Le lieutenant colonel Nasser fonde et devient le leader du Mouvement des officiers libres. C'était un groupe de jeunes militaires âgés en général de moins de 35 ans, qui avait pour but de renverser le roi Farouk I. Le 23 juillet 1952, il conduit un  coup d'état militaire contre le roi Farouk I, et proclame la  République un an plus tard.

 Le pays est alors gouverné par un conseil révolutionnaire réunissant onze officiers sous les ordres de Nasser. Nasser centralise l'État égyptien, il fait augmenter les pouvoirs du président de la république, il nationalise l'industrie, procède a une réforme agraire, et met en œuvre de grands projets de travaux public, comme le barrage d'Assouan.

 La tendance de Nasser à la manipulation dramatique de la politique fut mise en exergue par une mise en scène de la tentative du 26 octobre 1954 de son assassinat.  Pendant qu'il faisait un discours, Mahmoud Abdel Latif, un supposé membre des Frères musulmans, tira huit balles vers lui.

Bien qu'à courte distance tous les tirs échouèrent. En dépit de bonnes relations initiales avec les pouvoirs occidentaux Nasser commença graduellement à perdre leurs faveurs et se tourna de plus en plus vers le bloc soviétique. Le 16 janvier 1956  Nasser fit le vœu de reconquérir la  Palestine et à l'été 1956 il annonça la  nationalisation du Canal de Suez, ce qui allait directement contre les intérêts du  Royaume Uni et de la  France qui cogéraient le canal.

Le gouvernement français y a vu également l'occasion de porter un coup à la puissance qui était le principal soutien des rebelles d'Algérie. Une intervention militaire franco-anglaise contre l'Egypte fut décidée dès le début d'août 1956.

La  France et le  Royaume Uni profitèrent d'un contexte international favorable pour lancer l'opération : élection présidentielle aux USA, l'URSS en prise avec la Pologne et la Hongrie. Un accord secret fut également passé avec Israël (accord de Sèvres) pour mettre au point un scénario d'intervention. 

Israël enclencha le conflit contre l'Egypte le 29 octobre.

Le 30 octobre les armées franco-anglaises passèrent à l'action. Cependant sous la pression de l'Union Soviétique qui menaça d'utiliser sa  bombe atomique et le manque de soutien des Etats Unis, ils furent obligés de retirer leurs troupes d'Égypte. Israël obtint la fin des raids de fedayins contre son retrait de la péninsule du Sinaï. Globalement c'est une victoire pour Nasser qui devint un héros pour les Arabes. Nasser inspire les nationalistes dans tout le monde arabe, et des partis nasséristes voués à l'unité arabe sont rapidement créés.

Nasser devient le chef de file du monde arabe, il représente alors une nouvelle ère au Moyen Orient.

Il suit une politique panarabe, qui a favorisé la confrontation entre les états arabes et les états occidentaux, demandant à ce que les ressources du monde arabe servent les intérêts du peuple arabe et non l'intérêt des occidentaux présenté par l'état en impérialiste.. Après sa défaite dans la guerre des six jours, Nasser présente sa démission, mais des manifestations de rue se produisent, lui demandant de rester au pouvoir.

Il cherche à récupérer les territoires égyptiens occupés et organise une "guerre d'usure" en 1969-1970 qui mènera  Sadate son successeur à l'attaque égyptienne de  1973 contre Israël (Guerre de la victoire). Nasser meurt d'une  crise cardiaque quelques semaines après la fin de la guerre d'usure, le 28 septembre 1970.

 Il meurt à 6h15 heure locale, quelques heures après une conférence arabe qui a conduit à un accord de paix entre la Jordanie et les combattants palestiniens.

Cinq médecins étaient à ses côtés, sa mort sera annoncée au peuple cinq heures après. Après l'annonce de sa mort, la télévision diffuse des versets du Coran.

Le vice président  Anouar El Sadate - son futur successeur - lit un discours retransmis à la télévision et sur toutes les radios ou il déclare "Nasser était un leader dont la mémoire demeurera immortelle au cœur de la nation arabe et de toute l'humanité"

Related Stories

Les plus visités

From To