24 octobre 2020 03:08

Introduction

vendredi، 06 mai 2016 - 11:31

Le secteur touristique de l’Égypte est parmi les plus diversifié et dynamique dans le monde. Au-delà des plages immaculées et du soleil toute l’année, l’Égypte possède une longue et riche histoire, un riche patrimoine culturel et les caractéristiques géographiques uniques qui en font une destination privilégiée pour le tourisme d’aventure, l’écotourisme, la voile, la plongée, le tourisme sanitaire, culturel et religieux aux sites d’importance. Au cours de l’exercice 2013/2014, le tourisme a généré 5,7 milliards de dollars en Égypte avec 7, 96 millions de touristes qui ont passé 72,9 millions de nuitées en Égypte, soit un nombre moyen de 9,2 nuitées par touriste. Le secteur du tourisme est composé de plus de 6000 entreprises pour un investissement total d’une valeur de 26,4 milliards dollars (en 2013). Le secteur a été durement touché dans les années qui ont suivi la révolution de 2011, mais a commencé à montrer des signes de redressement en 2014. Au cours de l’exercice 2012/2013, les revenus du tourisme se chiffraient à 9,8 milliards de dollars générés par 12,2 millions de touristes en visite en Égypte qui ont passé 142,2 millions de nuitées, soit une durée moyenne de séjour de 12 nuitées. Le secteur du tourisme est d’une importance vitale pour le gouvernement égyptien car il a généré 12,6% des emplois directs et indirects, 11,3% du PIB et 9% des recettes en devises au cours de l’exercice 2013/2014.  En outre, avec la stabilité politique et économique retrouvée, le tourisme est un moteur économique clé. Faisant partie des secteurs les plus privatisés de l’économie (73% des investissements sont privés), le secteur du tourisme est également une cible évidente pour les IDE.À l’avenir, le gouvernement s’est fixé l’objectif de doubler la taille du secteur en le portant à 15 millions de touristes (générant des revenus de 15 milliards de dollars) d’ici l’exercice 2017/2018, puis à 30 millions de touristes (générant des revenus de 30 milliards de dollars) d’ici 2020. L’atteinte de ces objectifs passera par la mise en œuvre réussie d’une stratégie claire qui comprend:Le développement des secteurs touristiques existants comme le tourisme de groupe, le tourisme balnéaire et le tourisme culturel à travers le renforcement des contrôles de qualité et des capacités, et le développement des infrastructures. L’élargissement de l’offre touristique pour inclure également des secteurs clés tels que les voyages d’affaires, le tourisme d’affaires et les activités spécifiques comme le golf, le yachting, les soins de santé, l’aventure et les sports. L’élargissement les sources de visiteurs pour attirer plus de touristes en provenance d’Asie et du Moyen-Orient grâce à des campagnes de marketing consacrées. Le développement de nouvelles régions du pays, notamment la côte nord de l’Égypte, qui reste l’une des plus belles régions sous-développées sur la Méditerranée. La fourniture des incitations aux investisseurs pour qu’ils investissent non seulement dans les hôtels, mais aussi dans les services tels que le shopping et les infrastructures y relatives. La mise en œuvre d’une stratégie globale de développement durable pour s’assurer que la croissance envisagée peut être atteinte tout en préservant les précieux atouts touristiques de l’Égypte pour les générations futures. Toutes ces activités seront soutenues par une campagne internationale pour promouvoir l’Égypte et accroître sa notoriété.

Related Stories

Les plus visités

From To