02 mars 2024 08:57

Bayt al-Sennari

lundi، 26 septembre 2016 - 08:51

Bayt al-Sennari se trouve à 200 mètres de la mosquée Sayyeda Zeinab, au fond de la ruelle (”Monge” ou “Mongui”) et à l’écart des circuits touristiques habituels,  dotée d’une appellation plus explicite (“Bayt al-’Ouloum wa-l-Thaqâfa wa-l-Founon” - Maison des Sciences, de la Culture et des Arts), elle accueille aujourd’hui des activités culturelles pilotées par la Bibliothèque d’Alexandrie, avec la bénédiction du ministère de la Culture. 

  
C’est en 1794 que cette demeure de 1.000 m² est bâtie par Ibrâhîm Katkhudâ al-Sinnârî, un occultiste originaire du Soudan, qui a gravi rapidement les échelons sociaux pour devenir un notable.

 

De style ottoman, cette maison présente plusieurs caractéristiques des demeures cairotes du XVIIIe siècle, avec ses façades surmontée de grandes baies à moucharabiehs, une cour à ciel ouvert décorée d’une belle vasque en marbre, un “takhtabouch” (lieu de réception et de fêtes musicales) donnant sur la cour et surmonté d’un “maqaad” (salon de réception), des escaliers et passages donnant accès à diverses salles... 


Lorsqu’après avoir débarqué à Alexandrie le 1er juillet 1798, il arrive au Caire pour poursuivre la “campagne” que l’on sait, Bonaparte réquisitionne la somptueuse et confortable habitation pour y héberger les savants qui l’accompagnent. 

 

En 2004, Bayt al-Sennari est à nouveau ouverte à la visite. Certaines pièces sont transformées en bibliothèque et centre culturel. 


Related Stories

Les plus visités

From To