24 octobre 2020 02:21

Le cinéma

mercredi، 16 septembre 2009 - 12:00

L’Egypte, qui a connu le cinéma depuis plus de cent ans, devait nécessairement disposer d’un appareil de cinéma dans le grand édifice de la production artistique, consacré à ses affaires et à la gestion du travail dans le domaine du 7ème art, au niveau des trois dimensions de cette industrie authentique : la production, la distribution et la projection, à travers un ensemble total qui inclut les plateaux de tournage, les salles de projection, un personnel de marketing de très haut niveau d’expertise.

C’est pourquoi la cité médiatique de production comprend un ensemble distingué de studios de cinéma, grâce à son appareil de cinéma . Ces studios sont équipés en instruments de photographie, d’éclairage, de sons, de montage, de sites ouverts au tournage, d’un laboratoire pour développer et imprimer les films cinématographiques et d’un centre pour les sons conformément aux techniques mondiales sophistiquées du domaine du cinéma.

Les services productifs distingués sont également assurés dans les studios du cinéma à travers un ensemble d’ateliers de gypse, de forgerie, de menuiserie, outre les cadres techniques spécialisés, qui assurent le succès de tout travail technique d’un ensemble intégré, en commençant par le choix et l’élection de la meilleure œuvre, et en aboutissant à sa présentation dans les salles de projection de la République arabe d’Égypte, des États arabes et étrangers, au moyen du nouvel appareil de distribution.

L’appareil du cinéma de la cité médiatique de production comprend 3 studios : le studio de la cité,le studio El-Nahas, et le Studio El-Haram. Chaque studio renferme quelques plateaux dont les superficies varient entre 288 et 800 m2, en plus de la ruelle d’El-Haram, de 1500 m2 de superficie, semblable à la ruelle populaire des quartiers égyptiens.

• Laboratoire pour le développement et l’impression des films :
La compagnie égyptienne de la cité médiatique de la production a importé des appareils technologiques sophistiqués et évolués dans le domaine de la production cinématographique, tels les laboratoires pour la copie et le développement des films, la rectification des couleurs et l’enregistrement des films en couleurs, et blanc et noir..

ainsi que des caméras, des appareils de montage et de mixage qui, tous, fonctionnent selon le système technique digital pour assurer les devises rares payées par les façonneurs du cinéma en Égypte, afin d’effectuer ces mêmes opérations techniques hors du pays.. et pour que tous les éléments technologiques du monde du cinéma soient assurés dans les mains des façonneurs du cinéma égyptien.

La cité du cinéma comprend un laboratoire pour le développement et l’impression des films cinématogra-phiques 35 et 16 mm.,à technicité haute et avancée, òu travaillent des cadres techniques en s’aidant de la compagnie française « Debré ».

Le laboratoire renferme :
- Une section de contrôle positif.
- Une unité de contrôle vidéo.
- Des chambres d’exposition et de mesures de la « Gama ».
- Des entreprôts aux pièces de rechange et aux matières chimiques.
- Une section de développement du film « Lab » et de préparation des matières chimiques.
- Une section de développement « Debré » pour le développement positif couleur 35 et 16 mm., et blanc et noir, et son optical 35 et 16 mm.
- Chambre Schiller.
- Chambre de projection (Digital-Dolby) 35 mm., en plus de la projection 16 mm., équipée pour les projections spéciales.
- Une bibliothèque pour la conservation des films négatifs.
Le laboratoire assure des services de nettoyage des films, la rectification des couleurs, l’impression, la conservation du brut et les procédés de projection de films et leur entretien.

• Centre du son cinématographique :
Le centre du son renferme les appareils digitaux les plus sophistiqués pour le montage et le mixage sonore des films cinématographiques. C’est le centre accrédité par la société Dolby dans la région du Moyen-Orient, et le seul capable d’appliquer tous les systèmes Dolby de mixage des films cinématographiques pour atteindre le système Dolby 6.1.

Il peut également appliquer le processus de transmission lumineuse aux films selon les systèmes précédents dans le centre même.. Actuellement, les préparatifs sont effectués pour ajouter un système DTS au centre pour qu’il puisse comprendre tous les systèmes sonores mondialement connus.

• Caméras du tournage cinématographique :
Elles sont du type « ARRIFLEX 535B », de 3 à 60 cadres de vitesse .L’appareil du cinéma en assure un grand nombre au service des œuvres cinématogra-phiques de sa production ou de celles d’autrui, ainsi qu’à toutes les équipes de production désirant faire le tournage sur la terre d’Égypte.

• Salles de projection cinématographique :
Dans une tentative de conjuguer la production à la projection, l’appareil cinématographique a fait fonctionner 11 salles de cinéma dans toute l’Égypte, en plus du complexe des salles de projection cinématographique à Maadi, au Caire.

Ce complexe renferme 8 salles. L’appareil cinématographique s’emploie actuellement à équiper 7 salles de projection au Caire et à Alexandrie, si bien que les salles de projection relevant de la cité médiatique de production se chiffrent à 25.

Related Stories

Les plus visités

From To