30 novembre 2021 01:45

Des Égyptiennes de l’étranger

samedi، 15 juillet 2017 - 03:16

La Femme égyptienne a contribué à tracer l’avenir politique de l’Egypte avec sa participation aux référendums et aux élections. Il était normal que le ministère de l’Immigration dédie l’édition de sa conférence annuelle aux femmes égyptiennes de l’étranger et à leurs succès.

Le ministère a également invité le Conseil National de la Femme comme partenaire principal à cette conférence. Ce dernier a lancé une campagne réussie visant à améliorer le statut de la femme en Egypte.
 Plus de 30 femmes ont réalisé de grands succès dans les quatre coins du monde. Elles sont toutes fières d’être égyptiennes.
Parmi lesquelles, citons: 

Jihane Gado, présidente de la Ligue internationale de créativité en France
Elle compte parmi les femmes les plus importantes en France. C’est la première égyptienne à devenir ambassadrice de bonne volonté auprès de l’UE. Elle défend les droits de la femme dans le monde. Elle est ambassadrice de bonne volonté des droits de la femme à Paris. Elle est aussi la présidente de la Ligue internationale de la créativité intellectuelle et culturelle. En plus, elle est membre de l’Union internationale des droits de la femme à Paris et membre du conseil de la municipalité de Versailles. Elle a remporté le titre de la Femme de l’année 2015 de l’association “La femme de la patrie”.
Selon elle, une femme réelle c’est celle qui allie patience, sincérité des sentiments et bonnes manières.



Nourhane Badr, 1ère musulmane élue à l'Académie chrétienne aux Pays-Bas:
Désignée conseillère au ministère de la Justice des Pays-Bas, Nourhane Badr est une fille égyptienne de 26 ans, qui a immigré aux Pays-Bas à l'âge de 14 ans avec ses parents. Là-bas, Nourhane a terminé ses études à la faculté de psychologie d’une des universités néerlandaises. Les aspirations de la jeune fille n'ont pas de limites. Elle est devenue la première musulmane à être élue au conseil d'administration d'une académie chrétienne aux Pays-Bas. 
Selon Badr, l'image de l'Islam a été récemment affectée à cause des attaques terroristes qui ont frappé presque tous les pays européens. La société néerlandaise préfère les gens qui sont passionnés par leur travail et leur offrent des opportunités pour s'adapter à la société. Les idées racistes sont répandues dans le monde entier, et c'est le rôle des musulmans résidant à l'étranger de corriger cette image. Pour elle, l'Islam est une religion du bon comportement, une religion de tolérance. Nourhane pense que le terrorisme ne se trouve pas uniquement en Europe mais dans les quatre coins du monde.


Mona Saleh, la première à utiliser la nanotechnologie dans le traitement des poissons en Allemagne
Elle compte parmi les savantes les plus célèbres en Allemagne et à Vienne étant considérée parmi les pionnières à utiliser la nanotechnologie et la modification génétique dans l’examen et le traitement des épidémies piscicoles à l’Université de Vienne.
Quant aux chances qui peuvent mener l’Egypte vers le progrès scientifique, elle explique que la technologie et la création sont des moteurs essentiels pour la prospérité et pour améliorer la capacité concurrentielle. L’évolution de la recherche scientifique dans les universités dans les domaines de la science et la médecine est un des piliers du développement durable. L’image de la femme égyptienne à l'étranger, et surtout en Allemagne et à Vienne, est très connue. A son avis, nous vivons maintenant à l’ère de la transparence électronique. Les instruits parmi eux savent très bien que la femme égyptienne n'est pas moindre que la femme européenne en général. Elle est connue pour son intelligence et sa créativité. La femme égyptienne maintenant, dit-elle, jouit de la plupart de ses droits dans l’enseignement, l’héritage et dans tous les domaines. On peut aujourd’hui la voir à des postes clés.


Anne Azza Aly, première musulmane au Parlement australien
Anne Aly, première députée musulmane d’Australie, a prononcé son premier discours au Parlement. Elle est aujourd’hui experte en lutte antiterroriste, et n’hésite pas à répondre aux accusations de laxisme qui ont été proférées contre elle.
Elle a souhaité rappeler le parcours de ses parents égyptiens arrivés à la fin des années 1960 en Australie. Elle a également évoqué ses origines et sa religion qui fait d’elle la première députée australienne de confession musulmane. Née à Alexandrie en 1967, elle est allée en Australie lorsqu’elle était âgée de deux ans avec sa mère infirmière et son père ingénieur. Elle est également professeure à l’Université Edith Quan.
Elle a obtenu le meilleur prix de meilleure chercheuse de l’Université Edith Quan en 2008. En 2014, Anne est devenue membre du comité de l’Islam et la lutte antiterroriste. En 2015, elle a annoncé que son association a présenté 40.800 dollars en faveur d’un programme d’orientation et de formation des jeunes activistes. Ce programme comprend l’échange des idées et des expériences et la modernisation des idées antiterroristes via l’internet. Anne est également membre du centre de culture et de technologie à l’Université de Curtain Cat.



Afaf Abd Rabbo, présidente de l’Assemblée égypto-européenne en Grande-Bretagne
Couvrant les travaux dans 14 pays européens, Mme Afaf Abd Rabbo occupe le poste de présidente de l’Assemblée égypto-européenne en Grande-Bretagne. Elle est aussi rédactrice en chef du magazine “Crossing the Bridge.” 
Née à Alexandrie, elle est diplômée de la faculté de la communication et a travaillé à la TV égyptienne 12 ans durant. Ensuite, elle s'est établie en Grande-Bretagne avec son mari et sa famille. Là-bas, elle a travaillé comme correspondante pour des journaux égyptiens. Elle a aidé en 2006 dans la fondation de l’Assemblée égyptienne d’Irlande du Nord. Cette assemblée a travaillé à unifier les Arabes et les Égyptiens immigrés sous le parrainage de l’Egypte. Elle est lauréate de plusieurs prix d’honneur de la Police Irlandaise et du Parlement irlandais et ce, pour avoir fondé la meilleure assemblée de société civile, à savoir l’Assemblée égyptienne d’Irlande du Nord.

Imane Wahman, experte en comptabilité et gestion des ventes aux USA
Imane Wahman, un nom très connu et très brillant dans le domaine de la comptabilité aux Etats-Unis avec une expérience de plus d’une trentaine d’années. Ainsi est-elle devenue experte en gestion des ventes dans plusieurs domaines tels que le soin médical, l’accueil, les ventes en détail ainsi que les secteurs des comptabilités. Elle a aussi travaillé dans un centre américain pour la réhabilitation comme responsable de l’administration et de la coordination des projets quotidiens, en collaboration avec une équipe de 9 psychiatres spécialisés.
Dr Wahman a aussi élaboré plusieurs rapports médiatiques sur l’actualité politique internationale en faveur des agences de presse arabes et de la chaîne de TV Independent. Elle a acquis alors une grande expérience dans le domaine des médias et de l’internet.


Réhab El-Nemr, conseillère à la sécurité des informations en Allemagne

Toujours Eve nous surprend par ses capacités et son excellence. Il est normal par conséquent de la voir exceller dans des domaines extraordinaires et originaux. Dr Réhab El-Nemr en est le cas. Elle s’est spécialisée dans la sécurité des informations et l’ingénierie de la créativité numérique. Elle a fait sa thèse de doctorat en technologie des informations à l’Institut Hasse Plattner en Allemagne. Elle est lauréate du prix de la meilleure femme dans le domaine de la technologie en Europe et au Proche-Orient décerné par la compagnie Google. Dans ses déclarations à la conférence “L’Egypte est capable au féminin”, elle a souligné la nécessité de changer le statut de la femme égyptienne. Elle a aussi expliqué que le fossé entre la prise des décisions et leur application est un véritable problème auquel on doit remédier le plus vite possible.



Jacqueline Saad, experte en bijouterie

Chaque femme est passionnée d’or et de bijoux. Se parer avec de rares bijoux et des pierres précieuses est le rêve éternel d’Eve à travers les ans et dans le monde entier. Imaginez vous une femme qui ne se pare pas de bijoux, et qui est experte en bijouterie tout en étant responsable de ce secteur dans le plus grand pays du monde, les Etats-Unis. C’est une première non seulement pour une femme mais aussi pour une Égyptienne. Mme Jacqueline Saad est pionnière en la matière. Elle est la première à fonder une stratégie pour sa compagnie «Johny Diamond» à New York spécialisée en bijouterie. C’est elle qui contrôle les marchés mondiaux de la bijouterie et qui est responsable de l’ouverture de nouveaux canaux de commercialisation. Elle n’a pas oublié son pays natal et œuvre à relier l’Egypte au monde entier à travers ces canaux. Vraiment, c’est une femme en or.



Marwa Eid, première joueuse de handball égyptienne en Europe

Marwa Eid est une joueuse talentueuse de handball. Elle est la première dans l'histoire du sport égyptien à se joindre à un club français dans cette discipline. À un très jeune âge, Marwa a commencé son parcours avec le club égyptien Al-Ahly. Elle a également participé au Championnat d'Afrique des Nations de Handball en 2004. Au début, elle s'est jointe à l'équipe de La Rochelle. Deux ans plus tard, elle a signé un contrat avec l'équipe française de Nice comme chef d'équipe. La joueuse a assuré qu'il existe une différence entre les fans du jeu en France et en Egypte. Et qu’en France l'ambiance est plus enthousiaste. Marwa estime que le sport féminin en Egypte a besoin d'être amélioré et plus parrainé. Il existe des cadres égyptiens qui doivent être adoptés par des spécialistes pour voir un jour la lumière. Pour conclure, le chef de l'équipe conseille aux jeunes d'être loyaux et de s’attacher à leurs ambitions et leurs rêves.

Related Stories

Les plus visités

From To