30 mai 2024 02:07

La Nouvelle République...10 ans de réalisations

lundi، 01 avril 2024 12:35

Introduction

Le Président Abdel Fattah Al-Sissi a mis l’accent à plusieurs reprises sur la nécessité de déployer des énormes efforts pour réhabiliter les infrastructures, qui nous permettent d'avancer vers des meilleurs horizons. Il a réitéré son affirmation selon laquelle « si nous arrêtons le développement, nous serons en contradiction avec la réalité qui nous entoure", a-t-il déclaré. Cette déclaration a été faite lors de l'inspection, jeudi 14 mars 024, par Son Excellence de l'Académie militaire égyptienne.

Dix ans de vigilance dans tous les domaines. Le mouvement du développement, dont le pays a été témoin, est le résultat indubitable, des projets géants. La réhabilitation des projets déjà existants et la pose des fondements de la nouvelle République ont abouti à un soubresaut qualitatif historique dans tous les secteurs de l’économie, de l'urbanisation, du développement, des services publics, de la santé, de l'énergie, de l'industrie et de la mise en œuvre des milliers des nouveaux projets... répartis sur les gouvernorats égyptiens.

Les dirigeants politiques ont compris que les infrastructures sont l'épine dorsale du développement durable des sociétés et qu'y prêter attention contribue à attirer les investissements. La tendance de l'Égypte était de s'orienter vers des stratégies de développement durable à travers les plans stratégiques, qui y étaient axés.

Les avis des analystes économiques s'accordent unanimement sur le fait que les projets nationaux sont planifiés, dirigés et mis en œuvre par le peuple, car plusieurs réalisations et succès ont été obtenus en termes de développement global et équilibré en Égypte depuis le second semestre 2014, ce qui a prouvé qu'un État, qui possède une réelle volonté et la direction peut faire des pas vers un développement global.

L'État a adopté des nouvelles politiques pour développer et localiser les industries en proposant des nouveaux paquets d'incitations à l'investissement afin d’encourager encourager l'attraction d'institutions locales et étrangères vers ces complexes, y compris : le processus de financement, ainsi qu'une formation efficace des travailleurs et la création de programmes pour encourager industrie et exportation. Grâce à ces incitations, il y aura une accélération de la mise en œuvre des programmes de ces complexes industriels jusqu'à la création de villes économiques et l'expansion de la création de plusieurs nouveaux clusters industriels.



Premièrement : La politique étrangère

L'Egypte a réussi pendant ces 10 dernières années à passer de la phase de rétablissement de la cohésion des institutions étatiques à l'intérieur à la phase de l'imposition du prestige de l'Etat égyptien à l'étranger. La diplomatie égyptienne a joué un rôle notable dans la mise en œuvre de la politique étrangère, dont la boussole a été définie avec clarté, précision et confiance par le Président Al Sissi.

Notre puissant navire diplomatique, représenté par le ministère des Affaires étrangères, a réussi à avancer avec compétence et constance au milieu des crises régionales et internationales pour atteindre ses objectifs les uns après les autres.




Deuxièmement : les Richesses pétrolières et minérales

Le secteur des ressources pétrolières et minérales a connu pendant ces dix dernières années un véritable essor tangible grâce aux réformes tangibles mises en œuvre par l'État égyptien.

Les lois et les décisions

L'État a émis un ensemble de lois et de décisions, qui facilitent le travail du ministère du Pétrole et des Ressources minérales et permettent de tirer le meilleur parti de ce secteur, de ses avantages et de son potentiel.




Troisièmement : Le secteur de l'éducation

L'éducation et l'enseignement technique

L'Etat est conscient que le développement de l'éducation est une nécessité impérative pour atteindre le développement durable, c'est pourquoi le ministère de l'Education et de l'Enseignement Technique a accordé une importance particulière à la mise à disposition de l'éducation pour tous.

L'Etat a mis l'accent sur :

La création et le développement d'écoles :

7 630 projets ont été mis en œuvre avec 117 591 chapitres pour un coût de 39 milliards de L.E.

L'alphabétisation :

L'analphabétisme de 5 millions de personnes a été éradiqué et plus d'un million de certificats d'alphabétisation ont été délivrés.

La tablette :

3,3 millions de tablettes équipées d'une carte SIM internet 4G ont été distribuées aux élèves de première année de l'enseignement secondaire.

La technologie dans le processus éducatif :

9 246 laboratoires ont été équipés, 36 210 écrans intelligents ont été fournis et 27 439 salles de classe ont été modernisées dans 2 476 écoles secondaires générales.

L'alimentation scolaire :

5,72 millions d'élèves en ont bénéficié chaque année en application de la résolution ministérielle n° 160 du 15 septembre 2021.

La Vie décente :

2 432 projets ont été mis en œuvre dans les villages les plus nécessiteux pour accueillir 4,7 millions d'élèves.

L'expansion des écoles égypto-japonaises :

51 écoles ont été créées et fonctionnent dans tous les gouvernorats de la République, et l'application du modèle japonais sera activée dans 100 écoles publiques dans le cadre de l'initiative "Vie décente", dont 30 écoles ont été identifiées en tant que première phase.

Le développement des programmes scolaires

48 nouveaux programmes ont été élaborés conformément aux normes internationales, en commençant par l'école maternelle, puis l'éducation de base, où la sixième année de l'école primaire a été achevée.


Les plus visités

From To