27 janvier 2023 07:44

l’Égypte et le Ghana

dimanche، 16 octobre 2022 12:18

Le Ghana

Géographie : Le Ghana est situé sur la côte nord du golfe de Guinée dans l’ouest de l’Afrique. Il est bordé par le Burkina Faso au nord, le Togo à l’est et la Côte d’Ivoire à l’ouest.

Superficie : 238537 Km²

Capitale : Accra

Langue officielle : l’anglais

Devise : le Cedi ghanéen

Les aspects de la coopération entre l’Égypte et le Ghana sont multiples dans tous les domaines, notamment l’appui des efforts du Ghana pour développer le secteur du tourisme via la tenue des stages de formation, organisés et financés par le Fonds égyptien pour la coopération technique avec l’Afrique, affilié au ministère des affaires étrangères (surnommé actuellement l’agence du partenariat pour le développement). Parmi les autres aspects de la coopération bilatérale figurent les efforts visant à faciliter les contacts avec les constructeurs égyptiens pour établir les projets et développer l’infrastructure au Ghana.

Les relations politiques

Les relations égypto-ghanéennes sont ancrées dans l’histoire et se caractérisent par le respect mutuel. L’Égypte accorde son appui politique, économique et culturel au Ghana et offre l’aide et les stages de formation aux cadres ghanéens dans les domaines de la santé, de la sécurité, des médias et du tourisme, contribuant ainsi à la réalisation d’une importante avancée dans le développement des compétences techniques ghanéennes dans les divers domaines, et aidant la société ghanéenne dans ses tentatives d’accomplir son développement global.

 

Les évènements les plus marquants dans les relations entre l’Égypte et le Ghana

-         Le 25/6/2021, le président Abdel-Fattah El-Sissi a reçu au Caire son homologue ghanéen auquel il a affirmé l’étroitesse des relations historiques noyant les deux pays, et loué l’ensemble des liens égypto-ghanéens sur les plans politique, économique, sécuritaire et culturel.

 

-         Le 5/1/2021, le président Abdel-Fattah El-Sissi s’est entretenu avec l’envoyé spécial de son homologue ghanéen, l’ambassadeur Annan Cato avec la participation du chef des services de renseignement, Abbas Kamel. M. Cato a dit être honoré par sa rencontre avec le président El-Sissi auquel il a transmis les salutations de son frère, le président ghanéen, Nana Akufo-Addo. Il a également affirmé l’étroitesse des longues relations historiques liant les peuples des deux pays, tout en valorisant, dans ce cadre, le rôle axial de l’Égypte comme étant le pilier de la stabilité, de la sécurité et de la paix dans le continent africain. Le porte-parole de la présidence a indiqué que le président El-Sissi a envoyé ses salutations à son homologue ghanéen frère Nana Akufo-Addo, tout en affirmant que les relations historiques entre l’Égypte et le Ghana étaient axiales. Il a également souligné que le Ghana jouissait d’une place distinguée chez le peuple Égyptien et affirmé le souci de l’Égypte de renforcer ses relations avec le Ghana, qualifiant ces relations de modèle à imiter en Afrique en vue de réaliser les intérêts des peuples du continent via l’exploitation idéale des énergies et des ressources africaines. Le président El-Sissi a exprimé sa confiance dans les contributions efficaces du président ghanéen à la lumière de l’accueil par le Ghana du siège du secrétariat de l’accord du libre-échange continental, précisant que cet accueil aura un rendement positif et appuiera la coopération économique et le commerce intercontinental.

 

-         Le 7/1/2021, chargé par le président Abdel-Fattah El-Sissi, l’ambassadeur d’Égypte à Accra, Emad Hana, a participé à la cérémonie d’investiture du président ghanéen, Nana Akufo-Addo et transmis les félicitations du chef de l’État à son homologue ghanéen, à l’occasion de sa réélection pour un deuxième mandat.

 

-         Le 19/11/2019, l’ambassadeur ghanéen auprès du Caire, Winfred Nii, a déclaré, dans son allocution lors d’une réunion avec la commission des affaires africaines au conseil égyptien des députés, la tenue, dès le début de 2020, du comité mixte égypto-ghanéen, pour aborder la coopération dans tous les domaines. Il a souligné que l’Égypte possédait l’expertise et les compétences dont avait besoin le Ghana pour en profiter dans les domaines de l’extraction et le raffinage du pétrole et du gaz naturel, tout en appelant à la création d’un comité permanent pour la coopération économique et les investissements entre les deux pays.

 

-         Le 25/6/2019, le président ghanéen Nana Akufo-Addo a effectué une visite en Égypte où il a été reçu par le président Abdel-Fattah El-Sissi. Les deux dirigeants ont affirmé l’étroitesse des relations noyant les deux pays et examiné le renforcement des liens bilatéraux.

 

-         Le 20/6/2019, la ministre ghanéenne des affaires étrangères, Shirley Ayorkor Botchwey, s’est rendue en Égypte pour participer à l’inauguration de la coupe d’Afrique des nations. Elle a été reçue par le vice chef de la diplomatie pour les affaires africaines, l’ambassadeur Hamdi Loza, pour passer en revue la coopération entre le Ghana et l’Égypte. Les deux interlocuteurs ont affirmé que les relations historiques liant les deux pays s’étaient reflétées sur les activités distinguées de nombreuses compagnies égyptiennes travaillant au Ghana, vu les conditions positives encourageant l’investissement au Ghana. Les deux responsables ont également passé en revue l’ensemble des développements survenus en Afrique notamment la mise en application de l’accord du libre-échange et les défis sécuritaires, politiques et économiques qu’affrontent nombre de pays africains. Ils ont convenu de tenir le comité mixte des deux pays au début du mois de novembre 2019.

 

-         Le 12/5/2019, le président du parlement ghanéen, Aaron Mike et la délégation qui l’a accompagné ont effectué une visite en Égypte où ils ont été reçus par l’ancien président du conseil des députés, Ali-Abdel-Al. Les interlocuteurs ont examiné les moyens de relancer les relations entre les deux pays frères dans les divers domaines pour réaliser la complémentarité économique.

 

-         Le 19/9/2017, le président Abdel-Fattah El-Sissi s’est entretenu avec son homologue ghanéen, Nana Akufo-Addo, en marge des travaux de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York. Au cours de la rencontre, le chef de l’État s’est félicité d’avoir rencontré M. Addo pour la première fois depuis son investiture en janvier dernier, tout en le félicitant pour sa victoire aux élections et pour la stabilité politique et la réussite de la transition démocratique au Ghana. Le président El-Sissi a souligné l’importance de renforcer les relations historiques liant l’Égypte et le Ghana dans tous les domaines, et d’augmenter l’échange commercial pour qu’il soit à la hauteur des relations politiques entre les deux pays. Il a également évoqué les nombreux investissements égyptiens dans divers secteurs au Ghana.

Pour sa part, le président ghanéen a indiqué que son pays appréciait ses liens historiques avec l’Égypte, tout en aspirant à la promotion de la coopération bilatérale dans les divers domaines. Il a également exprimé le souci de son pays de voir l’Égypte augmenter ses investissements au Ghana qui souhaite profiter de l’expertise égyptienne dans les domaines de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme.

Les deux chefs d’État ont examiné le renforcement des relations bilatérales et se sont convenus de tenir le comité mixte égypto-ghanéen dans les plus brefs délais pour explorer les possibles horizons de la coopération. Les deux dirigeants ont affirmé l’importance de consolider les consultations et la coordination entre le Caire et Accra dans les instances régionales et internationales pour servir les causes africaines notamment celles de la paix et de la sécurité, de la lutte contre le terrorisme et de la réforme des institutions de l’Union africaine. Le président El-Sissi a invité son homologue ghanéen à visiter l’Égypte dans les plus brefs délais pour poursuivre les consultations et la coordination concernant la coopération bilatérale. Cette invitation a été favorablement accueillie par le président ghanéen qui a, de même, invité le président El-Sissi à visiter le Ghana.

 

-          Le 11/5/2017, le chef de la diplomatie, Sameh Choukri, a effectué une visite au Ghana où il a été reçu par le président ghanéen, Nana Akufo-Addo. La visite avait pour objectif de renforcer les relations bilatérales dans tous les domaines. Au cours de la rencontre, M. Choukri a remis un message du président Abdel-Fattah El-Sissi à son homologue ghanéen, affirmant que l’Égypte appréciait ses relations historiques avec le Ghana et aspirant à leur promotion dans tous les domaines. Le président El-Sissi a également invité son homologue ghanéen à visiter l’Égypte dans les plus brefs délais.

 

-         Le 9/1/2017, l’envoyé spécial du président ghanéen, James Victor Gbeho et la délégation qui l’a accompagné se sont rendus en Égypte où ils ont été reçus par le président Abdel-Fattah El-Sissi. Les interlocuteurs ont examiné les questions figurant à l’ordre du jour du sommet de l’Union africaine, tenu à Addis Abeba en janvier 2017, dont les élections du commissariat de l’UA.

 

-         Le 7/1/2017, l’adjoint du chef de l’État pour les projets nationaux, Ibrahim Mahlab, a visité le Ghana pour assister au nom de l’Égypte à la cérémonie d’investiture du nouveau président ghanéen, Nana Akufo-Addo, qui l’a reçu pour des discussions sur les questions régionales d’intérêt commun et sur les moyens de renforcer la coopération et la coordination entre les deux pays au sein des instances régionales et internationales.

 

-         Le 5/10/2010, la ministre adjointe des affaires étrangères pour les affaires africaines et de l’Union africaine effectue une visite au Ghana.

 

-         Le 15/7/2009, le président ghanéen, John Evans Atta Mills, participe au sommet du non-alignement, tenu à Charm El-Cheikh en Égypte.

 

-         Le 30/6/2008, l’ancien président ghanéen, John Kufuor, effectue une visite en Égypte pour y participer au sommet de l’Union Africaine, tenu à Charm El-Cheikh.

 

-         Le 1/7/2007, le président Hosni Moubarak se rend à Accra pour participer à la 9ème session ordinaire du sommet de l’Union Africaine qui avait coïncidé avec les célébrations marquant la fête nationale du Ghana et le 50ème anniversaire de son indépendance.

 

-         Le 27/5/2007, le président ghanéen, John Kufuor, a effectué une visite en Égypte où il a été reçu par le chef de l’État pour des discussions sur nombre de questions dont la promotion des relations bilatérales dans les divers domaines et l’échange des vues sur les questions d’ordre africain, notamment la situation dans la Corne de l’Afrique, au Darfour et en Somalie, ainsi que les moyens d’appuyer l’action africaine commune.

 

Les relations économiques

Le taux de l’échange commercial entre l’Égypte et le Ghana a atteint 108,3 millions de dollars en 2018, selon le bureau de la représentation commerciale égyptienne à Accra, par rapport à 74,4 millions de dollars en 2017, avec une augmentation de 36%.

Les exportations des produits égyptiens vers le Ghana ont augmenté de 65,5% en 2018 pour atteindre 96,5 millions de dollars, par rapport à 58,3 millions de dollars en 2017. Les produits chimiques représentent 27% du taux des exportations égyptiennes vers le Ghana, d’un montant de 30 millions de dollars. Parmi les produits égyptiens exportés vers le Ghana, qui ont remarquablement augmenté, on trouve les compteurs d’électricité qui ont enregistré 15,9 millions de dollars, par rapport à 6,3 millions de dollars en 2017. De même, les arômes qui entrent dans les industries alimentaires ont enregistré 11,8 millions de dollars par rapport à 7,2 millions de dollars en 2017. On trouve également le Clinker utilisé dans l’industrie du ciment. L’Égypte exporte également vers le Ghana le bicarbonate de soude dont le montant s’est élevé à trois millions de dollars en 2018, par rapport à 2,4 millions de dollars en 2017, ainsi que le fer et l’acier d’un montant de 4,5 millions de dollars par rapport à 1,1 millions de dollars en 2017.

Les importations de l’Égypte du Ghana ont augmenté de 27,5% en 2018 pour enregistrer 15,1 millions de dollars, par rapport à 11,8 millions de dollars en 2017. 99% des produits importés du Ghana par l’Égypte sont des matières premières servant l’industrie égyptienne, tels que le cacao et le bois.

La présence des projets économiques égyptiens au Ghana a commencé il y a trente ans quand l’homme d’affaires égyptien Medhat Khalil y a établi la plus grande compagnie pour les produits en aluminium. Cette compagnie est considérée actuellement comme la plus importante dans ce domaine dans l’ouest de l’Afrique et jouit d’une réputation remarquable. La compagnie d’El-Nasr pour l’importation et l’exportation travaille depuis les années cinquante dans l’importation du cacao et du bois ghanéens à l’Égypte. On constate également au Ghana, l’usine des compteurs d’électricité appartenant à la compagnie égyptienne Electrometer, et une usine des poteaux électriques. On y trouve également les firmes des communications « Alkan » et « Egypro »ainsi que celle des constructeurs arabes, qui y construit trois bateaux de passagers et de charge sur le lac Volta. La compagnie d’El Mohandsoun El Motahedon les ingénieurs unifiés) travaille dans le domaine de la construction dans la capitale Accra, ainsi que celles d’El-Sewedy pour les câbles et de Wadi Degla. Ces activités ont mené à la croissance du nombre des vols directs d’EgyptAir pour atteindre quatre par semaine.

Les évènements les plus importants de la coopération économique

-         Le 5/1/2021, le président Abdel Fattah El-Sissi a reçu l’envoyé spécial du chef de l’État ghanéen, l’ambassadeur Annan Cato, avec la participation du chef des services de renseignement, Abbas Kamel. Un nombre de sujets a été examiné dont la coopération bilatérale dans les domaines du commerce et des investissements et l’échange d’expertise dans la lutte contre la pandémie du coronavirus. Les interlocuteurs ont également abordé le transfert de l’expérience du développement global de l’Égypte pour appuyer les efforts du Ghana dans le domaine du développement. Ils ont convenu de renforcer les efforts conjoints pour garantir la création d’une zone de libre-échange continentale efficace et susceptible d’accélérer la fusion économique et commerciale entre les pays du continent.

 

-         Le 22/9/2019, le chef de l’autorité du développement des exportations, M. Abdel-Aziz Al-Chérif, a présidé une délégation commerciale égyptienne qui s’est rendue au Ghana. La visite avait pour objectif de commercialiser les exportations égyptiennes notamment celles du secteur des produits chimiques et des engrais. Il a également participé à un colloque sur le commerce et les investissements au Ghana. 15 compagnies égyptiennes ont fait partie de la délégation qui visait à réactiver la présence des firmes égyptiennes, à accroître la compétitivité des produits des différentes industries sur les marchés internationaux et à s’enquérir des opportunités d’investissements et d’exportations ainsi que des projets disponibles au Ghana.

 

-         Le 19/11/2019, l’ambassadeur ghanéen auprès du Caire, Winfred Nii, a déclaré, dans son allocution lors d’une réunion avec la commission des affaires africaines au conseil égyptien des députés, la tenue, dès le début de 2020, du comité mixte égypto-ghanéen, pour aborder la coopération dans tous les domaines. Il a souligné que l’Égypte possédait l’expertise et les compétences dont avait besoin le Ghana pour en profiter dans les domaines de l’extraction et le raffinage du pétrole et du gaz naturel, tout en appelant à la création d’un comité permanent pour la coopération économique et les investissements entre les deux pays.

 

-         Le 11/7/2016, une haute délégation de la compagnie « Gaz-Egypt », sous la présidence de son PDG, Mohamed Ibrahim, a effectué une visite au Ghana pour y inspecter les champs et les stations de gaz et s’enquérir de l’infrastructure du secteur gazier dans ce pays. La délégation a tenu nombre de rencontres intensives avec le PDG et les responsables de la compagnie « Gaz-Ghana »  et de l’autorité ghanéenne du pétrole. Les indicateurs préliminaires font état de prometteuses chances de coopération vu la longue expérience de la compagnie égyptienne et le souci de la partie ghanéenne de réaliser des partenariats avec des partenaires crédibles et expérimentés pour appuyer les efforts du développement dans cet important secteur qui constitue l’un des piliers de la renaissance économique dans le pays.

 

-         Le 8/12/2010, le Forum d’investissement égypto-ghanéen a été inauguré au Caire par le vice-président ghanéen, John Mahama. Au cours du Forum, le ministre du commerce et de l’industrie a fait état de nombreuses opportunités commerciales et d’investissements dont pourraient profiter l’Égypte et le Ghana. Les deux pays ont signé nombre d’accords bilatéraux dans les domaines du tourisme, du transport maritime, de l’agriculture, de la santé …Etc.

 

-         Le 23/2/2010, le ministre de l’investissement Mahmoud Mohy-el-dine, s’est rendu au Ghana pour y participer au Forum de l’investissement africain. Dans l’allocution d’Égypte lors du Forum, le ministre a appelé les gouvernements des pays africains à une diversification des économies, à l’appui des investissements, au renforcement des règles du contrôle financier, en vue de créer de nouvelles opportunités de travail et d’encourager le développement et la croissance en Afrique.

 

Les relations culturelles

-         Le 21/6/2021, l’ambassadeur d’Égypte à Accra, Emad Hana, a reçu un groupe de jeunes ghanéens lauréats de bourses présentées par l’institution d’Al-Azhar pour l’année universitaire 2021/2022 , dans le cadre de l’importance accordée par l’Égypte à l’appui des jeunes africains. M. Hana les a félicité pour avoir rempli les conditions de ces bourses qui constituent une bonne chance pour étudier dans nombre de facultés pratiques et théoriques à l’université réputée d’Al-Azhar et pour s’intégrer dans la société égyptienne riche par ces aspects civils et culturels.

 

-         En Février 2008, le Ghana a organisé une journée culturelle pour la mission médiatique et le spectacle égyptiens dans la salle d’exposition de Brimbay dans la ville de Kumasi. Des tableaux présentant l’histoire de l’Égypte ont été exposés lors de cette festivité.

  Les relations sportives

-         Le 18/5/2022, le ministre ghanéen de la jeunesse et des sports, Mostafa Youssef, a effectué une visite en Égypte où il a été reçu par son homologue égyptien Ashraf Sobhi. Les deux responsables ont examiné les moyens de renforcer les liens de la coopération bilatérale dans les domaines de la jeunesse et des sports, ainsi que les moyens de tirer profit de l’expertise égyptienne dans le domaine de la gestion sportive et des stades. Ils ont également discuté du rôle de l’Égypte dans l’appui des efforts ghanéens pour réaliser le développement, en transférant son expérience dans le domaine du développement global. Les deux responsables ont évoqué la cité internationale d’Égypte pour les jeux olympiques et son infrastructure sportive distinguée. Le ministre de la jeunesse a affirmé l’étroitesse des relations historiques entre le Ghana et l’Égypte et le souci du Caire de les renforcer sur tous les niveaux. M. Sobhi a indiqué que son ministère est soucieux d’augmenter l’échange des visites des jeunes des deux pays, pour qu’il soit à la hauteur du niveau des fortes relations politiques et de créer des domaines de coopération en signant un mémorandum d’entente entre les deux pays dans les domaines de la jeunesse et des sports pour servir l’avenir des jeunes et des sports dans les deux pays.

La coopération dans le domaine des communications

-         Le 5/12/2017, le ministre égyptien des communications et de la technologie d’information, Yasser El-Qadi, et la ministre ghanéenne des communications Ursula Owusu-Ekuful, ont assisté à la signature d’un mémorandum d’entente entre leurs ministères, prévoyant la promotion des moyens de la coopération bilatérale dans le domaine des communications et de la technologie d’information. Le mémorandum stipule également le développement et l’appui des stages de formation et l’établissement des plans et des recherches d’innovation ainsi que d’entreprenariat pour réaliser les intérêts généraux des secteurs publics et privés des deux pays. Le mémorandums qui doit durer deux ans, prévoit en outre la coopération entre les deux ministères dans les domaines de la planification et de l’établissement de zones technologiques au Ghana, du transfert des expertises égyptiennes à la partie ghanéenne dans les secteurs des applications numériques, de la gouvernance électronique, de l’infrastructure, des centres des méga-données, de la cybersécurité, de l’innovation, de l’entreprenariat et de la documentation du patrimoine culturel et naturel du Ghana.

La coopération parlementaire

-         Le 25/2/2021, l’ambassadeur d’Égypte à Accra, Emad Hana, s’est entretenu avec M. Albin Bagbin, pour le féliciter pour son élection président du parlement ghanéen pour la nouvelle législature. M. Bagbin a dit aspirer au renforcement des liens d’amitié et de la coopération entre le parlement ghanéen et le conseil égyptien des députés. Il a loué la longue vie parlementaire de l’Égypte et du rôle égyptien axial sur les scènes africaine et internationale.

-           

Les plus visités

From To